Les tendances déco 2018

Publié le 
Les tendances déco 2018 / iStock.com-Bulgac
Les tendances déco 2018 / iStock.com-Bulgac
En décoration comme dans tout, chaque saison apporte son lot de nouveautés. Les tendances 2017 s’estompent au profit de celles de 2018 qui annoncent les couleurs et les grands retours de styles que l’on pensait passés de mode. Alors, quoi de neuf dans nos intérieurs en 2018 ? Suivez le guide.


Les couleurs tendances

Chaque année, la firme américaine Pantone, référence mondiale des nuanciers de couleurs, dévoile la teinte qui sera, selon elle, emblématique de l’année à venir. Selon la firme, l’année 2018 verra la consécration du violet, ou plus exactement de « l’Ultra violet », une teinte référencée « 18-3838 » dans son nuancier. La directrice exécutive de Pantone explique le choix par le fait que cette couleur communique notamment « l'originalité, l'ingéniosité et la pensée visionnaire ». Un peu moins difficile à placer en déco, le blanc revient comme chaque année sur les murs et le mobilier, affirmant cette fois-ci sont potentiel éclatant. On opte pour un blanc simple, neutre et sans nuance, qui apaise le regard, et contribue à instaurer une atmosphère sereine tout en mettant en valeur les autres couleurs qui peuplent la maison. Associé à la tendance « végétale » ou « jungle », le vert s’impose à travers des teintes forestières ou kaki. Sur les murs, le mobilier ou à travers la végétation de la maison, il véhicule calme et sérénité. Dans un tout autre style, le jaune curry – teinte proche du jaune moutarde – gagne du terrain en 2018. Le nuancier de jaune possède en effet la capacité paradoxale de suggérer une chaleur propice au confort, au calme et au dynamisme. On le retrouve par exemple sur un fauteuil, un canapé, ou des luminaires.

Le style Art déco

Emblématique des années folles, le style Art déco s’était fait discret dans la seconde moitiée du XXème siècle. Depuis l'année dernière, ses formes géométriques brutes, sa symétrie et ses matières caractéristiques (marbre, dorures, cuir, velours, etc.) reviennent en force dans nos intérieurs. Installé par petites touches à travers un meuble, un objet ou un pan de tapisserie, il apporte au décor un supplément de chic et d’élégance.

Le velours

Lustré, coloré et soyeux, le velours ne se contente pas cet hiver d’habiller les silhouettes. Il se pose en revêtement privilégié d’assises aux courbes ravageuses, et plus confortables les unes que les autres. Il s’installe dans les pièces susceptibles de diffuser son aura paisible et réconfortante, c’est-à-dire le salon et la chambre à coucher. On peut l’insérer par petites touches (accessoires comme des coussins, ou un dessus de lit), ou l’imposer ostensiblement, avec un canapé ou une tête de lit. Peu importe son volume, le velours repose les yeux et suggère une atmosphère sereine, propice au repos et à l’évasion.

Les meubles transparents

Cette année, la transparence est de rigueur en décoration. Les matières comme le verre ou le plexiglas inspirent aux designers des meubles aux angles futuristes qui se fondent dans le décor et font place nette à la lumière.

Le grand retour du paravent

De plus en plus présent ces dernières années, le paravent s’impose clairement en 2018. Il se pavane dans un salon ou une chambre, pour soustraire coquettement une partie de la pièce aux regards indiscrets ou simplement sublimer le décor. 

Le style Memphis

En plein cœur des années 1980, le mouvement Memphis, fondé par le designer italien Ettore Sottsass, défraye la chronique. Le style s’affranchit des codes du design contemporain en proposant un mobilier coloré, ludique et résolument moderne. On utilise sur une même pièce de mobilier des matériaux incongrus et mal assortis, comme des mélaminés décoratifs ou des imprimés stratifiés qui forment des ensembles bariolés où cohabitent les couleurs criardes, primaires, les formes asymétriques et abstraites. Installé par touches dans nos intérieurs contemporains, le style Memphis se pose en affranchissement perpétuel des codes du design.

Le cannage

Passé en désuétude, le cannage revient en force en 2018. Le terme « cannage » désigne une technique de tissage de fibres végétales qui date du début du XVIIème siècle. Emblématique du style Régence, il est reconnaissable sur les pièces d’ameublement sur lesquelles il crée un motif graphique ajouré, comme sur les assises en rotin ou en osier. On le retrouve par exemple sur les chaises de bistro ou certains fauteuils aux gabarits généreux, auxquels il confère une assise confortable.