Pour quelles raisons vos poules ne pondent plus d'œufs ?

Publié le 
Pour quelles raisons vos poules ne pondent plus d'œufs ? / iStock.com - Fertnig
Pour quelles raisons vos poules ne pondent plus d'œufs ? / iStock.com - Fertnig
Lorsqu’ils sont soumis au stress ou à un environnement défavorable, les humains perdent leur enthousiasme. Un comportement similaire est observé chez les poules lorsque les conditions nécessaires à leur reproduction ne sont pas respectées. Elles arrêtent alors tout bonnement de pondre des œufs. Découvrez les différents facteurs qui expliquent cette situation.

Un environnement inadapté à la ponte

La qualité environnementale du poulailler est importante pour la ponte des œufs, aliments indispensables au développement cérébral des enfants. En effet, il ne faut pas installer la basse-cour à proximité d’une zone trop humide. Un poulailler bien aéré, situé dans un endroit plutôt sec et sécurisé de manière à protéger les poules des prédateurs, est à privilégier.

En outre, la basse-cour doit être structurée de manière à établir une hiérarchie parmi les poules. Un environnement désordonné qui accueille trop de poules en son sein va immanquablement amener ces dernières à entrer en compétition les unes contre les autres. Cela se traduit souvent par un arrêt soudain de la ponte. Pour éviter que cela n’arrive, pensez à installer, pour une quinzaine de jours, un petit grillage dans le poulailler afin de séparer les nouvelles poules des anciennes. Les mélanger directement peut être source de stress et, par conséquent, perturber leur cycle de ponte.  

Enfin, un poulailler malpropre, propice à la prolifération de parasites (vers, acariens, poux…) est également un facteur de perturbation pour la ponte, en plus de compromettre la santé des poules. Il est primordial de maintenir leur environnement propre et à l’abri de toutes menaces.

L’alimentation des poules est primordiale pour la ponte

Les poules ont besoin d’être convenablement nourries pour pondre. Il faut donc veiller à leur fournir une alimentation équilibrée. Leur race doit être prise en compte pour le choix de l’alimentation des poules. Pour les poules d’ornement, il vaut mieux éviter de les surcharger en maïs au risque de comprimer leur système de reproduction et de compromettre la ponte. D’ailleurs, contrairement aux poules pondeuses, les poules d’ornement ne pondent pas tous les jours. Ces dernières arrêtent parfois de pondre, ce qui est normal. Dans tous les cas, il est toujours bon de vérifier la propreté du poulailler et la santé de ses occupantes. Enfin, il faut veiller à bien hydrater les poules en mettant à leur disposition un abreuvoir rempli d’eau fraîche et propre. Une eau de mauvaise qualité peut compromettre la ponte et les rendre malades.

Des poules stressées, une ponte déréglée

Les animaux sont aussi sujets au stress, et les poules n’y font pas exception. Le stress influe négativement sur le cycle de ponte des poules qui cessent généralement de se préoccuper à produire des œufs au cours de ces périodes. Il peut être induit par l’arrivée de nouvelles poules dans la basse-cour, les bruits alentours ou encore un environnement de vie mal entretenu. En plus de provoquer une baisse drastique de production d’œufs, cette condition provoque des maladies chez la poule et ne doit donc pas être négligée.

L’arrêt de la ponte peut également s’expliquer par l’âge de la poule. En effet, une poule cesse de pondre à l’âge de 5 ans. Une baisse de production est notamment observée à compter de ses 2 ans. Enfin, loin d’être des machines, les poules ont besoin de se reposer par moment : c’est la fin du cycle de ponte. Sa durée varie en fonction des conditions d’élevage et de la race élevée. Dans l’idéal, privilégiez un élevage bio à la maison.

Cet article a recueilli 2 avis.100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : jardin