Jean Prouvé : un mobilier d'avant-garde

Publié le 
Prouvé : un mobilier d'avant-garde / iStock.com - KatarzynaBialasiewicz
Prouvé : un mobilier d'avant-garde / iStock.com - KatarzynaBialasiewicz
Sans forcément connaître le nom de Prouvé, les plus de 30 ans ont tous en tête le souvenir de leur bureau d’école relié aux sièges par un tube d’acier ! Un mobilier conçu dans les années 50 par Jean Prouvé avec la précision d’un ingénieur et l’intention d’un architecte. Son objectif : créer des sièges, tables, étagères, bibliothèques et bahuts équipés de structures très résistantes, quelle qu’en soit l’échelle.


Le parcours d’un autodidacte

Né le 8 avril 1901 à Paris, le designer Jean Prouvé est tout d’abord initié à la ferronnerie avant de se consacrer à l’architecture et au design. Il crée en 1931 la SA des Ateliers Jean Prouvé et se lance dans de multiples réalisations : mobilier industriel, maisons légères, etc. Ses créations ont en commun des lignes légères et permettent un transport léger, une pose facile et de faible coût, ainsi qu’une résistance aux épreuves du temps. Prouvé privilégie l'acier ou l'aluminium contre le béton d’usage, les pièces articulées et la fabrication de meubles en séries. Au cours de sa carrière, il aura l’occasion de s’associer à des designers et des architectes prestigieux dont Charlotte Perriand avec laquelle il va répondre à l’appel d'offres lancé pour l’ameublement de résidences universitaires, Bernard Zehrfuss avec qui il va réaliser le bâtiment V de l'UNESCO Paris ou encore Oscar Niemeyer pour celui du siège du PCF à Paris. Il va bénéficier d’une reconnaissance internationale dans les années 70 avant de décéder en 1984 à l’âge de 82 ans.

Des pièces cultes

En 2014, une table Centrale réalisée par Prouvé pour le réfectoire de la Cité universitaire d’Antony (Hauts-de-Seine) a été vendu à un collectionneur américain pour 1,24 million d'euros… Ses réalisations en tôle pliée figurent également parmi les meubles les plus cotés du XXe siècle. On note parmi eux la Standard chair (vendue près de 10 000€), le fauteuil Direction et la lampe Potence devenus iconiques, apportant une touche design à un salon.

Un mobilier cher à chiner

Il est devenu rare aujourd’hui de dénicher un objet de l'architecte à moins de 3000 euros. Le mobilier de Prouvé est réservé aux ventes de prestige organisées par des maisons comme Camard et Associés ou Artcurial à Paris, Sotheby’s à New York ou encore Phillips à Londres. Certains galeristes aficionados de design disposent également de catalogues bien achalandés. Mais pour espérer s’offrir une pièce de Prouvé accessible, il faut désormais se tourner vers des rééditions, telles que celles de Vitra, fidèles aux lignes d’origine mais réalisées avec de nouveaux matériaux et un grand choix de coloris.