Santé : la chiropraxie soulage le dos et les articulations

Publié le 
Santé : la chiropraxie soulage le dos et les articulations / iStock.com - Karelnoppe
Santé : la chiropraxie soulage le dos et les articulations / iStock.com - Karelnoppe
Vous souffrez de douleurs dorsales et/ou articulaires ? Avez-vous pensé à la chiropraxie pour soulager ces dernières ? Qu’est-ce qui se cache derrière ce mot, comment cette pratique peut-elle aider à réduire les douleurs ? Réponses.


Qu’est-ce que la chiropraxie ?

Au même titre que l’ostéopathie, la chiropraxie est une une thérapie manuelle. Elle aide au diagnostic, à la prévention et au traitement des troubles musculo-squelettiques (TMS). Le chiropracteur ou la chiropractrice est donc un spécialiste du squelette et plus particulièrement de la colonne vertébrale qu’il ou elle « manipule » afin de réduire les douleurs, de manière similaire au massage, ou encore de redonner de la souplesse.

La chiropraxie est un domaine reconnu par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En France, elle est inscrite depuis 2002 au code de la santé publique. C’est en outre la seule pratique non médicale autorisée à effectuer des manipulations sur la colonne vertébrale ou encore au niveau des cervicales sans avis médical préalable.

L’IFEC (Institut franco-européen de chiropraxie) forme les futurs chiropracteurs et chiropractrices. Cette école est agréée par le Ministère de la santé et accréditée par l’European Council on Chiropractic Education.

Manipulations, mobilisations et autres conseils

Un chiropracteur peut effectuer des mobilisations, des manipulations non forcées, des manipulations avec vecteur de force (manipulation suivie d’une impulsion), des manipulations instrumentales ou encore des manipulations et mobilisations mécaniquement assistées.

Le chiropracteur ou la chiropractrice peut également donner des conseils, traiter des troubles fonctionnels ou encore ceux de l’appareil locomoteur et leurs conséquences.

La chiropraxie : pour qui et pour quels maux ?

Toutes les manipulations et autres mobilisations citées précédemment permettent de réduire voire de soigner de multiples maux. Ainsi, des lombalgies aux tendinites en passant par le syndrome du canal carpien et les migraines dues à des cervicalgies, nombreuses sont les pathologies qui peuvent être soulagées ou soignées par la chiropraxie.

Il est possible de consulter un.e chiropracteur.trice à n’importe quel âge. Pour les bébés et les enfants, cela permet de vérifier que la croissance est harmonieuse ou encore qu’il n’y a pas de conséquences physiques suite à une grossesse ou à un accouchement difficile. Les adolescents en pleine croissance peuvent aussi consulter un chiropracteur. Enfin, les jeunes mamans peuvent se tourner vers la chiropraxie pour vérifier que leur corps va bien après l’accouchement.

Cependant, suite à un AVC mais aussi en cas d’ostéoporose ou encore de cancer, la pratique de la chiropraxie est déconseillée.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".