Soldes d'hiver : le kit de survie pour bien faire vos soldes

Publié le 
Soldes d'hiver : le kit de survie pour bien faire vos soldes / Zinkevych
Soldes d'hiver : le kit de survie pour bien faire vos soldes / Zinkevych
Comme chaque année, le mois de janvier sonne le glas des fêtes de fin d’année et le début de la période des soldes d’hiver. Aux copieuses réunions festives succèdent donc empoignades et castagnes hystériques autour des rayons et tablettes affichant le plus gros pourcentage de rabais. La période des soldes est une bataille de tous les instants dont la préparation relève d’un véritable exercice militaire. Comment bien se préparer pour survivre et profiter pleinement des bonnes affaires ? Voici notre entrainement de compétition en 5 étapes.


Établir une stratégie

Le terrain des soldes d'hiver, comme celui de tout bon champ de bataille, ne se foule pas sans préparation. Plusieurs jours avant le Jour J, on respire calmement et on réfléchit sérieusement à une stratégie. Liste des cibles, but de la manœuvre, angle d’attaque, plage horaire : oui, l’analogie guerrière n’est pas surfaite. Dans un premier temps, on dresse une liste des cibles potentielles : les boutiques les plus convoitées et dans lesquelles l’on a repéré des articles intéressants. Sans surprise, les boutiques proposant les rabais les plus attractifs sont les plus prisées. Le plan d’attaque vise donc à établir un ordre de priorités et à allouer une plage horaire précise à chaque cible, ceci afin de ne pas s’éparpiller ni de perdre de temps. Les horaires d’ouverture des boutiques permettent également de définir le plan d’attaque – mieux vaut bien entendu commencer par celles qui ouvrent le plus tôt. Tactique moins frontale et tout aussi efficace, la stratégie de l’évitement consister à rester en retrait les premiers jours, durant les week-ends et les heures de pauses déjeuner. Un terrain dégagé offre une meilleure vision d’ensemble et démultiplie les possibilités de bonnes affaires.

Bien choisir sa tenue de combat

Nous l’avons vu, les soldes représentent une épreuve, qui nécessite un conditionnement mental, mais aussi une préparation physique. Se frayer un chemin dans les rayons encombrés, porter des kilos de sacs sur des kilomètres de galerie marchande : c’est du sport. Si aucun entraînement physique ne s’avère franchement nécessaire, le port d’une tenue vestimentaire confortable et pratique est requis.  Commençons par les couches extérieures et oublions un temps la doudoune saisonnière, au profit d’une veste légère, pliable et transportable. Les variations de température des boutiques et les divers essayages empêchent en effet le port d’un vêtement chaud, lourd et encombrant. Sous le manteau, optez pour un pull léger, facile à retirer (sans boutonnière donc), toujours pour faciliter les essayages au moment-clé. Pour le bas, une jupe ou un pantalon à élastique optimisent le temps en cabine en facilitant l’essayage des robes, jupes et pantalons. Dans une optique de confort et de gain de temps, les superpositions de vêtements sont vivement déconseillées.

Aborder le terrain bien chaussé

Côté chaussures sans surprise, les talons et mocassins trop serrés sont à proscrire, au bénéfice de souliers confortables vous permettant de vous déplacer avec agilité et rapidité. On opte par exemple pour des modèles slip-on, faciles à enfiler et à remettre, des « mulassins » (néologisme récent désignant une paire de chaussures hybride, entre la mule et le mocassin) ou encore une bonne vieille paire de baskets au laçage souple. Le but étant de s’assurer une mobilité optimale.

Vider son sac

Le sac, ce précieux complice de notre vie intime, doit également se préparer à l’épreuve des soldes. D’ordinaire, il contient une accumulation d’objets plus ou moins nécessaires à la bonne marche de notre quotidien. Inutile de s’encombrer de tout cela lors de la virée shopping. Pendant les soldes, un seul réel objet compte : notre bon vieux portefeuille qui contient cartes de crédit, chéquier et éventuelles cartes de fidélité. Pour se libérer les mains et nous permettre de farfouiller dans les rayons sans contrainte, on privilégie un sac à main à bandoulière (type besace). L’éventuelle petite poche hermétiquement fermée est réservée pour conserver le portefeuille en toute sécurité, et y avoir accès facilement.

Quelques pièges à éviter

Malgré les affiches racoleuses et les prix cassés, les bonnes affaires ne sont pas toujours au rendez-vous : la taille du vêtement cible ne correspond pas, il est troué, tâché, etc. Pour éviter les déceptions et les achats inutiles, il convient de ne pas acheter de vêtements trop petits ou trop grands. Ce qui sonne comme une évidence sur le papier tend à s’oublier dans les rayons, où l’appât de la bonne affaire prend le dessus. Si d’aventure il vous arrivait de regretter un achat, sachez qu’à moins que l'affichage en magasin, le ticket de caisse et le personnel ne stipule le contraire, tout achat effectué pendant les soldes est potentiellement remboursable ou échangeable, comme le reste de l’année. L’article doit cependant être restitué avec le ticket de caisse comme preuve d’achat et dans les délais autorisés. En période de soldes, la fièvre acheteuse est contagieuse. Les enseignes les plus prisées et les articles en vogue attirent un nombre croissant de personnes. La faute sans doute à cet instinct grégaire qui nous anime et nous ôte toute capacité de raisonnement. On se retrouve ainsi à acheter tout à fait n’importe quoi n’importe quand, irrémédiablement poussé à la consommation par cette spirale infernale formée par la foule et les soldes. Pour pallier cela et consommer en toute conscience, on se tourne vers le shopping par correspondance. Moins nerveux et donc plus réfléchi, il permet d’acheter sans stress ni préparation spécifique. Certes, le shopping dématérialisé offre des avantages indéniables, à ceci près que, derrière notre ordinateur, il est difficile d’essayer les vêtements que l’on souhaite acquérir. Notre marge d’erreur est donc plus importante qu’en magasin. Pour cela, de plus en plus de sites offrent la possibilité de retourner les articles sans frais s’ils ne conviennent pas. Cette option est spécifiée dans les politiques de vente des sites marchands.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".