Les Français trop paresseux ? Sus aux clichés !

Article mis à jour le 

Les Français sont paresseux, travaillent peu, et le comble c'est qu'ils sont mieux payés que la moyenne en Europe et coûtent plus cher... Voici parmi tant d'autres les clichés dont les Français sont victimes depuis un certain nombre d'années. La récente étude de l'OCDE, combinée aux rapports d'Eurostat et de l'INSEE, prouve que ces affirmations sont bel et bien des stéréotypes, et qu'il s'agit là de French-Bashing (autrement dit des attaques dénigrant les Français).

Les Français sont paresseux

Cette réputation tient du nombre d'heures travaillées par personne par semaine. Ainsi, les salariés français effectuent en moyenne 35,2 heures par semaine en temps plein et 22,5 heures en temps partiel. La moyenne nationale annuelle est portée à 1 476 heures d'après l'OCDE. Effectivement, la France est l'un des pays travaillant le moins : les autres pays de la zone Euro étant à plus de 1 500 heures, se rapprochant même des 2 000 heures pour certains (Estonie : 1 924 h ; Hongrie : 1 980 h ; Pologne : 1 937 h). Cependant, l'Allemagne garde un rythme bien inférieur au notre, avec 1 413 heures seulement. De même pour les Etats-Unis, dont la moyenne du temps de travail hebdomadaire est estimée à 33,7 heures. Enfin, notre moyenne de 35,2 heures ne prend pas en compte les heures supplémentaires, déclarées ou non, qui ramèneraient la moyenne à 39,5 heures, comme l'indique l'INSEE.

Les Français sont mieux payés

Les montants du salaire minimum publiés par Eurostat font référence aux salaires minima mensuels nationaux. Ainsi le salaire français est, depuis le 1er Janvier 2013 à 1 430 €. Etonnamment, en Belgique et en Bulgarie, ce salaire est supérieur à 1 500 € et au Luxembourg il est proche de 2 000€ (1 874 € exactement).

La France a un salaire mensuel moyen de 2 567 € brut quand la moyenne européenne est estimée à 2 395€. L'Allemagne a un salaire moyen brut mensuel de 2 882 € (pour moins d'heures travaillées), le Royaume-Uni de 2 800 €, la Belgique de 2 965 € et la Finlande 2 989 €. Le Luxembourg et l'Irlande explosent les plafonds, en étant respectivement à 3 709 € et 3 900 € brut par mois en moyenne, selon les statistiques du CES (Comparatif Social Européen).

Le travail français coute plus cher…

Qualité oblige, le travail français est certes plus élevé que le prix moyen européen. Deux chiffres européens ont été estimés : la moyenne de l'UE des 27 (23, 1 €) et la moyenne de la Zone Euro, 17 pays, qui s'élève à 27,6 €. Selon les chiffres d'Eurostat, le coût horaire moyen de la main d'œuvre française est au dessus des deux moyennes européennes et atteint les 34,2 €, nous positionnant comme le 4e pays le plus cher des 27, derrière le Danemark, la Suède et enfin la Belgique où la main d'œuvre est la plus chère d'Europe, coutant 39,3 € par heure.

Pour une productivité (bien) supérieure

Le Français coûte cher, car le Français travaille vite et bien. La France, pays des paresseux, a une productivité supérieure à l'Allemagne, aux Etats-Unis, à l'Italie et au Royaume-Uni, si l'on en croit le dernier compte-rendu économique publié, comparant les différentes productivités des pays européens. La productivité, c'est la production réelle, calculée  par heure travaillée pour une personne : c'est ce que cette personne rapporte au pays. Le résultat est donc en euro. Ce calcul s'effectue par heure plutôt que par semaine, les heures supplémentaires ou les temps partiels pouvant fausser les résultats. Exemple :

- Calcul à l'heure : deux boulangers font 12 pains par heure (6 pains chacun)

- Calcul pour une journée de 10h : ces deux boulangers devraient faire 12 pains x 10h soit 120 pains mais puisque l'un des deux est à temps partiel, ils font 6 pains x 10h pour le premier (60 pains) et  6 pains x 5 heures pour le second (30 pains). Le total sera donc 60 + 30 = 90 pains. Résultats très différent, puisqu'on perd 24 % de la productivité

Ainsi avec 45, 4 € gagnés par heure travaillée, la France se situe juste derrière les Pays Bas (46, 2 €), le Danemark (48,9 €) et l'Irlande (51, 7 €). En tête de peloton, nous retrouvons le Luxembourg (60,0 €) et la Norvège (68,9 €).

Sources : INSEE, Eurostat, OCDE