Les lingettes pour bébé présenteraient un danger selon l'ANSM

Article mis à jour le 

Dans un rapport publié ces derniers jours sur les produits de soin pour bébé, l'Agence de la Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) alerte sur la dangerosité de certaines lingettes pour bébé.

Si vous avez l'habitude d'utiliser des lingettes pour bébé afin de nettoyer votre nouveau-né, veillez bien à ce qu'elles ne comportent pas de phénoxyéthanol. Comme le souligne l'ANSM dans son rapport, cette substance très allergisante pourrait se révéler toxique pour le foie et le sang. Pour cette raison, l'ANSM conseille de ne pas utiliser de lingettes pour bébé sur les enfants de moins de 3 ans.

D'ores et déjà considéré comme un produit dangereux par l'Union Européenne, le phénoxyéthanol fait l'objet d'une directive régulant son utilisation. Aujourd'hui, la quantité de ce produit dans les cosmétiques ne peut en effet dépasser 1 %. Mais l'Agence de la Sécurité du Médicament et des produits de santé va encore plus loin en suggérant d'appliquer un pourcentage ne pouvant excéder 0,4 % pour les produits destinés aux enfants en bas-âge.

Dans l'attente d'une étude plus approfondie sur la question de la dangerosité du phénoxyéthanol, il est pour l'heure préférable d'appliquer les recommandations de l'ANSM et d'opter pour le principe de précaution. D'ici là, n'oubliez pas de lire consciencieusement les notices des produits que vous destinez à votre bout de chou et préférez l'utilisation de produits naturels.