La méthode d'Edward Snowden pour bien sécuriser ses mots de passe

Article mis à jour le 

Edward Snowden - Gage Skidmore / Flickr CC.
Edward Snowden - Gage Skidmore / Flickr CC.

Dans le cadre d’une interview pour la chaîne HBO, le célèbre ex-employé de la CIA et de la NSA Edward Snowden a donné quelques conseils pour mieux protéger ses mots de passe.

Souvenez-vous : Edward Snowden n’est autre que le lanceur d’alerte ayant mis au jour en 2013 les pratiques de surveillance à grande échelle de la NSA. Vivement recherché par la justice américaine, cet informaticien est aujourd’hui tantôt considéré comme un génie, tantôt comme un traître à la nation. Il n’empêche : au fond, les habitudes des internautes ont finalement peu changé depuis ses révélations. C’est pourquoi il a formulé quelques conseils destinés aux utilisateurs pour les aider à mieux protéger leurs mots de passe.


Hacker un mot de passe de 8 caractères ne prend même pas une seconde

Au cours d’une interview pour l’émission Last Week Tonight, sur la chaîne américaine HBO, Edward Snowden souligne qu’un mauvais mot de passe est l’une des façons les plus évidentes de remettre en cause la sécurité d’un système. Par exemple, un mot de passe de 8 caractères est découvert en l’espace d’une fraction de seconde par un ordinateur de la NSA.

Et chose étonnante selon l’ex employé de la CIA : les mots de passe les plus complexes à mettre au jour sont les "phrases de passe".


Les avantages des "phrases de passe"

Pour Snowden, les "phrases de passe" disposent de deux atouts : ils sont très complexes à identifier et en même temps faciles à retenir pour l’internaute. Reste que le mieux est tout de même de composer ses "phrases de passe" en intégrant des majuscules et des chiffres. Car au bout du compte, l’on obtiendrait un mot de passe extrêmement difficile à décrypter. C’est le cas selon lui avec "margaretthatcheris110%SEXY", notamment.

De fait, utiliser un mot de passe tel que "mes2chiensPOPYetALBERTsontTresGENTILSLOL" (mes deux chiens, Popy et Albert, sont très gentils, haha) risque de mettre à mal les hackers et la CIA.


Sources : begeek, presse-citron