Ces métiers qu’il sera judicieux d’exercer en 2022

Article mis à jour le 

L'aéronautique compte parmi les secteurs où l'emploi sera favorable en 2022 - iStockPhoto
L'aéronautique compte parmi les secteurs où l'emploi sera favorable en 2022 - iStockPhoto

Le rapport de France Stratégie qui sera remis au gouvernement mardi prochain dresse un tableau exhaustif de l’évolution de la structure de l’emploi en France. D’après les résultats de cette étude portant sur “Les métiers de 2022”, les professions de la santé, de l’informatique et de la vente seront privilégiées au détriment du secteur agricole.

Les causes de ce contraste ont un lien avec la “tertiarisation” des activités, le vieillissement de la population et le nombre croissant des femmes actives. La totalité des créations de postes anticipées en 2022 touchera plusieurs domaines comme les services aux personnes, aux citoyens et aux entreprises.

Essor des services aux personnes, des nouvelles technologies et de l’aéronautique

766 000 créations d’emplois dans le secteur de la santé, de l’éducation, de la culture, du sport et de l’action sociale sont prévues entre 2012 et 2022. La moitié de ces offres concerne les services aux personnes, dont les prestations en tant qu’aides à domicile, infirmiers et aides-soignants. De plus, ce domaine connaît un certain vieillissement de la population, d’où la nécessité d’un souffle nouveau.

Viennent ensuite les services aux entreprises avec 644 000 créations d’emplois, notamment dans le conseil, la gestion administrative ainsi que l’externalisation des services de recherche et de développement. Les cadres séniors occupant des fonctions administratives seront également privilégiés face à cette “tertiarisation” de l’économie. Les ingénieurs et les informaticiens ne seront pas non plus en reste grâce à l’essor considérable des nouvelles technologies, de l’aéronautique et des multimédias.

Si les départs à la retraite des cadres de la fonction publique seront également nombreux, l’avenir des cadres intermédiaires reste incertain du fait de la contrainte budgétaire.

Un horizon variable dans le BTP

Le secteur du commerce, de l’hôtellerie et de la restauration se développera également, car il connaîtra un certain élargissement des horaires d’ouverture. En outre, les consommateurs privilégieront de plus en plus les commerces de proximité. Le petit bémol résidera dans l’inexistence de l’évolution de carrière dans le commerce.

Dans le BTP, les transformations constantes des normes environnementales ouvriront les portes aux architectes, aux agents de maîtrise, aux ouvriers hautement qualifiés et aux ouvriers du second œuvre. Le rapport de France Stratégie prévoit également un volume important de postes à pourvoir étant donné les moyennes d’âge élevées des agents d’entretien, des conducteurs de véhicule et des enseignants.


Source : Les Echos

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : Consoemploi