Ce qu’augure la découverte des ondes gravitationnelles

Article mis à jour le 

ondes gravitationnelles et écho du Big Bang
ondes gravitationnelles et écho du Big Bang

Le 11 février dernier, des physiciens américains ont relevé la présence des ondes gravitationnelles théorisées par Albert Einstein en 1916. Issues de la collision de deux étoiles ou de l’explosion d’un soleil lointain, elles pourraient être la clé pour percer les secrets de la formation de l’univers.

Décidément, Einstein était vraiment en avance sur son temps ! En 1916, il nous parlait déjà des ondes gravitationnelles, mais il aura fallu un siècle pour que les scientifiques appréhendent réellement ce sujet. Depuis le 11 février, les astrophysiciens du monde entier sont emballés par la découverte des ondes gravitationnelles. Explication !

Mieux connaître les ondes gravitationnelles 

En termes scientifiques, les ondes gravitationnelles sont le fruit de l’explosion d’une étoile ou de la collision de deux astres. Elles naissent des vibrations provoquées par ces phénomènes. Ces dernières ont pu être captées à plus de 1,3 milliard d’années-lumière de notre planète grâce à l’interféromètre américain LIGO. En termes simples, les ondes gravitationnelles sont similaires aux ondes se formant à la surface d’une gelée ou d’un étang après un choc.

À quoi servent-elles ?

Repérer ces ondes sur une si longue distance est certes une révolution. Mais à quoi peuvent-elles servir ? Selon les scientifiques, les ondes gravitationnelles détiennent le secret de la formation des trous noirs supermassifs, Charybdes gigantesques dont la masse peut faire jusqu’à 12 milliard de fois celle du soleil. En envoyant des interféromètres dans l’espace, les astrophysiciens espèrent éclaircir le mystère de la formation de ces phénomènes particuliers. Ils espèrent ainsi comprendre le mécanisme interne des étoiles.

Les spécialistes pensent également que les ondes gravitationnelles permettront de percer les secrets du Big Bang qui serait à l’origine de l’univers connu. Celui-ci n’a jamais été prouvé, mais les ondes gravitationnelles produites par cette expansion exponentielle du cosmos en constitueraient un écho diffus dont les effets seraient détectables dans l’univers. En analysant les traces de ces ondes primordiales, les scientifiques pourront probablement découvrir l’évènement qui a fait naître l’univers il y a de cela 14 milliards d’années. Cette découverte est également une porte ouverte sur l’analyse de divers éléments jusque-là inconnus de l’homme tels que la lumière noire ou la matière noire.

 

Sources : francetvinfo, europe1

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs