Saint-Sylvestre : un réveillon alcoolisé pour 9 Français sur 10

Article mis à jour le 

D'après un sondage réalisé par Europe 1, 90 % des Français consommeront de l'alcool le soir du nouvel an. Ce qui n'empêchera pas nombre d'entre eux de prendre le volant dans la nuit. Pour limiter les accidents graves, la prévention routière se mobilise.  

Selon une étude publiée par Europe 1, 9 Français de plus de 18 ans sur 10 s'apprêtent à passer un nouvel an alcoolisé. L'occasion pour la Sécurité routière de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation, notamment à l'attention des jeunes et surtout des hôtes. "Quand on tient à quelqu'un, on le retient", scande la nouvelle formule de prévention. Mieux, la Sécurité routière a également mis à disposition une fiche renfermant "10 bons conseils pour retenir un ami qui a bu".

Parmi les astuces pour amener les convives à dormir sur place : leur dire d'apporter une bouteille à la seule et unique condition d'y joindre un sac de couchage, ou encore – plus classique mais aussi plus radical – confisquer les clés de la voiture. La sécurité routière conseille par ailleurs si besoin de faire appel aux autres convives ou de subtiliser le téléphone portable du fêtard pour prévenir ses proches.

Plus stratégique, cette fois, l'idée peut être de faire durer la soirée jusque très tard dans la nuit pour faire en sorte que les invités puissent prendre les transports en commun pour rentrer chez eux. Enfin, n'hésitez pas à mettre le fêtard au défi de réaliser quelques tests d'aptitudes à la conduite - comme de le faire pincer son nez en passant le bras sous la jambe ou encore de le faire marcher en ligne droite –, ce qui ne remplacera pas, néanmoins, un éthylotest.

Sources : Europe 1, Sécurité Routière