La SNCF renonce finalement à son partenariat avec Airbnb

Article mis à jour le 

La SNCF a annoncé que son partenariat avec Airbnb était annulé
La SNCF a annoncé que son partenariat avec Airbnb était annulé

La filiale de la SNCF Voyages-sncf.com a finalement indiqué que le partenariat avec Airbnb ne se ferait pas. Une décision qui fait suite aux nombreuses critiques émises par les syndicats hôteliers.

L’entreprise ferroviaire française a préféré en définitive botter en touche s’agissant de son partenariat avec Airbnb. Le site internet Voyages-sncf.com ne s’alliera donc pas avec la plateforme communautaire de location et de réservation de logements de particuliers. En cause : la levée de boucliers des syndicats hôteliers, qui voyaient d’un mauvais œil ce rapprochement.

Dans un communiqué, la SNCF a déclaré que "face à l’incompréhension créée par la promotion ponctuelle de Voyages-sncf.com avec Airbnb, Voyages-sncf.com a décidé d’arrêter l’opération en cours". D’autre part, la SNCF a fait savoir qu’elle souhaitait prochainement dialoguer avec les professionnels de l’hôtellerie en vue de passer au crible les modalités des nouveaux modèles d’économie collaborative qui pourraient participer à la relance du tourisme dans l’Hexagone.

L’Umih, la plus importante organisation patronale de l’hôtellerie-restauration, s’est néanmoins demandée si l’arrêt de l’opération était bien définitif ou permanent. À noter que le site internet Voyages-sncf.com avait par ailleurs signé des partenariats avec Ouicar et Kidygo.

 

Source : nouvelobs