SNCF Turbulences : une nouvelle plateforme pour recenser les doléances des usagers

Article mis à jour le 

En réaction aux changements d'horaires mis en place ces derniers jours par la SNCF, l'Association des voyageurs-usagers des chemins de fer (Avuc) vient de lancer le site internet SNCFTurbulences. Une façon de permettre aux usagers de recenser leurs problèmes de desserte, de retards ou encore de suppressions de correspondances.

Ce n'est pas la première fois que l'association Avuc prend la défense des usagers des trains. En 2012, déjà, elle avait permis à plusieurs centaines d'usagers, grâce à l'initiative "Bigbangbigbug", de faire parvenir leurs réclamations à la direction de la SNCF. À l'heure où le groupe de chemins de fer change une partie de ses horaires (cf. grille d'horaires 2013) pour cause de travaux, les voyageurs sont une nouvelle fois nombreux à en faire les frais. Pour faire évoluer les choses, l'Avuc compte recenser les plaintes via la plateforme SNCFTurbulences dans l'optique de les faire remonter au groupe SNCF.  

D'après Willy Colin, porte parole de l'Avuc, l'ennui est qu'il y a aujourd'hui un décalage entre les motifs invoqués par la SNCF pour justifier ses retards et changements et ce qu'il se passe sur le terrain. Ainsi, les modifications d'horaires auraient selon lui surtout pour enjeu de laisser davantage de place aux trains de marchandises, au détriment des trains de service. De même, les zones les plus touchées par les problèmes de retard ne sont pas toujours celles où l'on rencontre le plus de travaux.

Comment utiliser SNCFTurbulences

Chaque usager désireux de témoigner de retards, de ruptures de correspondances, de fermeture de desserte ou encore de changements d'horaires peut le faire via la plateforme SNCFTurbulences. L'idée est de mutualiser l'expérience des usagers et de faire part des problèmes pratiques rencontrés au quotidien. Pour l'heure, les travailleurs et les étudiants sont déjà nombreux à souligner les répercutions néfastes des changements d'horaires, qu'ils jugent inadaptés à leurs besoins.

Pour déposer un commentaire sur la plateforme, il suffit à l'utilisateur de laisser son identité et son courriel, sans oublier le numéro de la ligne et le type de train sur lequel il a rencontré un problème. Ne lui reste ensuite qu'à détailler les difficultés auxquelles il a été confronté.

À l'heure actuelle, le Jura, l'Auvergne et le Massif Central sont particulièrement touchées par ces problèmes. L'Avuc compte rendre public d'ici le mois de février une synthèse répertoriant les principaux dysfonctionnements mis en évidence par les usagers. Une manière de renouer le lien de confiance entre la SNCF et ses clients, jugé défaillant par l'Association des voyageurs-usagers des chemins de fer.