Tout ce qui a changé pour vous au 1er juin

Article mis à jour le 

Le prix du gaz a légèrement baissé, le 1er juin - iStockPhoto
Le prix du gaz a légèrement baissé, le 1er juin - iStockPhoto

Le 1er juin a apporté du neuf pour tous les Français ! Que ce soit dans le domaine du travail, de la consommation, des droits civiques ou même de la circulation, des modifications ont été appliquées par l’État. Tour d’horizon.​

Depuis lundi, les Français bénéficient de quelques nouveautés mises en place par l’État. Entre baisses côté prix du gaz et amélioration des droits des travailleurs et des citoyens, un vent de changement souffle sur la France.


Baisse du tarif de la consommation de gaz

Depuis 2013, les clients d’Engie (ex-GDF Suez) profitent d’une baisse continuelle du prix de leur consommation de gaz. Si le 1er mai dernier, une baisse de 1,16% avait déjà été accordée aux abonnés, un nouveau recul du prix du gaz est entré en vigueur le 1er juin. Ainsi, 7,5 millions de foyers auront droit à une réduction, allant de 0,5% à 0,6% pour ce mois.


La complémentaire santé et la prévoyance pour tous les salariés

Bonne nouvelle pour les travailleurs : une nouvelle mesure a été introduite par la loi de la sécurisation de l’emploi. À partir du mois de juin, les salariés licenciés, ceux qui ont signé une rupture conventionnelle, ceux à la fin de leur CDD ou les démissionnaires peuvent continuer à profiter de la complémentaire santé et de la prévoyance de leur ancienne société, et ce pendant 6 à 12 mois. Cette mesure gratuite couvre les frais de santé et les garanties de prévoyance mentionnés dans le contrat de travail initial. Toutefois, cet avantage prend fin dès la limite prescrite ou quand le salarié retrouve un emploi.


“Universalisation” du service civique

Depuis 2010, le service civique a déjà permis à 85 000 jeunes de 16 à 25 ans de s’adonner à des missions de volontariat indemnisées. Cependant, cette activité est restée un privilège plutôt qu’un droit. Le 5 février dernier, François Hollande a annoncé sa décision d’“universaliser” le service civique. Ainsi, depuis le 1er juin, divers projets ont été mis en place pour que 70 000 jeunes de moins de 25 ans participent à des missions variées. Ce chiffre devrait grimper jusqu'à 150 000 d’ici 2016, et 170 000 pour 2017.


Du changement au niveau de l’échangeur A6a

Depuis le 1er juin, les automobilistes empruntant l’A6a vers la porte d’Orléans sont invités à faire preuve de vigilance. De 7h du matin jusqu’à 10h, la voie de droite de l’autoroute est en effet désormais exclusivement réservée aux taxis et aux bus. Une décision qui vise à améliorer les moyens de transport aux heures de pointe. Fin avril, la Dirif (Direction Interdépartementale Routes Île-de-France) avait déjà mis en place un système de signalisation lumineuse pour réglementer la circulation durant ces heures. Des amendes de 135 € sont notamment prévues pour sanctionner les contrevenants. Attention, donc !


Source : Le Figaro