La viande que nous mangeons en France est-elle issue du clonage ?

Article mis à jour le 

Clonage
Clonage

Les eurodéputés ont voté par une large majorité l’interdiction de la vente de la viande et de tout produit issu d’animaux d’élevage clonés au sein de l’Union européenne. Pourtant, la Commission européenne s’est prononcée en faveur de mesures moins strictes envers les fournisseurs américains.

Malgré l’avis favorable de la Commission européenne, les eurodéputés ont voté à Strasbourg l’interdiction de mise en vente des produits issus d’animaux clonés au sein de l’Union. Chaque année, le Vieux Continent importe en effet plus de 500 000 tonnes de viandes bovines de l’Argentine, des États-Unis et du Brésil.

Pour éviter que la viande clonée ne se retrouve sur le marché européen, les eurodéputés ont récemment demandé un étiquetage plus strict. Pour sa part, la Commission européenne s’oppose à l’idée de répercuter les conséquences de cette traçabilité aux fournisseurs américains.

Protéger les animaux

D’après les membres du Parlement européen, le clonage aurait des conséquences dramatiques pour les animaux. Certains présentent des malformations et d’autres décèdent au cours des interventions.

Après ce vote défavorable des eurodéputés, il appartient désormais à chaque État membre de statuer sur le sujet. Pour information, Madrid et Londres n’y voient aucun inconvénient étant donné qu’aucune étude scientifique n’a encore révélé de conséquences néfastes pour l’homme.

 

Sources: rfi, lemonde

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : bien manger