La voiture EOssc2 rétrécit pour se garer !

Article mis à jour le 

Vue du concept EOssc2 - copyright DFKI Robotics Centre
Vue du concept EOssc2 - copyright DFKI Robotics Centre

L'EOssc2 ou Electronic smart connecting car 2 est une voiture semi-électrique et autonome. Innovante à plus d'un titre, elle est capable de se déplacer latéralement, de rétrécir et même de tourner sur place ! Développée par des chercheurs allemands au Robotics Center DFKI de Brême, elle espère séduire la population urbaine.

L'EOssc2 est équipée de capteurs et de caméras pour se déplacer. Dans un futur proche, elle sera totalement autonome et roulera à une vitesse de 60 km/h. Le véhicule a été spécialement conçu pour faire face aux problèmes liés au stationnement en ville. Décrite comme une "voiture-crabe", elle promet par ailleurs d’être ultra-souple.

Outre ses qualités novatrices, l'engin est capable de se connecter à d'autres EOssc2 pour former un train. L'énergie consommée est alors réduite et permet au conducteur de lâcher le volant en toute quiétude.

Comment l'EOssc2 fonctionne-t-elle ?

Les roues du véhicule sont capables de pivoter sur 360° pour lui permettre de tourner sur place et de se déplacer latéralement. Toujours dans le but d'occuper le moins d'espace possible, ses portières s'ouvrent en élytres. Si la longueur de l'EOssc2 est de 2,5 m, elle peut passer à 1,5 m pour pouvoir se garer facilement.

Un conducteur est pour le moment nécessaire pour la faire rouler, mais on attend de pied ferme le pilote automatique géré par l'ordinateur de bord et le système d'auto-navigation. Son autonomie est assurée par une caméra intégrée et un capteur sur le toit qui scanne l'environnement autour du véhicule 10 fois par seconde. Actuellement testée dans différents pays, l’EOssc2 a nécessité 3 ans de recherches pour sa conception.


Source : maxisciences