Les voyageurs jugent les tarifs de la SNCF beaucoup trop chers

Article mis à jour le 

D'après une enquête de l'association de consommateurs CLCV, pas moins de 82 % des voyageurs de la SNCF considèrent les prix des billets de train trop chers.

Tandis que les réservations de train pour les vacances de Noël viennent tout juste d'être ouvertes aux internautes sur le site Voyages-SNCF.com, l'association nationale de défense des consommateurs et usagers CLCV rend public une étude selon laquelle la grande majorité des usagers de la SNCF trouvent les billets de train proposés nettement trop coûteux.

Pour mener à bien cette enquête, l'association a recueilli l'avis de 497 voyageurs représentatifs des usagers de la société nationale des chemins de fer français en se basant sur un panel de 25 trajets au départ de Paris et de quelques villes régionales. De même, deux trajets internationaux ont été utilisés : Paris-Barcelone et Paris-Londres. Les informations en question ont été relevées 3 mois, 2 mois puis 1 mois avant le départ. Résultat : pas moins de 8 voyageurs sur dix jugent les billets trop chers et 66 % considèrent les informations tarifaires comme peu claires.

Des prix qui varient fortement au kilomètre

Comme l'a mis en évidence la CLCV, le tarif au kilomètre varie considérablement. Par exemple, les prix sont plus chers au départ de province qu'au départ de Paris, avec une différence atteignant 32 % pour le tarif le plus bas et 28 % pour le tarif moyen. Un résultat qui vient confirmer les conclusions de l'enquête précédente (2012) de l'association.

Pourquoi de telles différences ? Pour l'expliquer, il faut partir du principe que Réseau Ferré de France (RFF) facture l'infrastructure de rail à la SNCF au train, et ce sans prendre en compte son remplissage. Mais à l'inverse, s'agissant des trajets au départ de régions ou interrégionaux, qui sont moins remplis qu'au départ de Paris, la SNCF fait payer la différence aux usagers. Ce qui permet de comprendre la différence de prix.

En sus des 82 % de personnes considérant les tarifs de la SNCF comme trop chers, 51 % considèrent que les prix sont également trop coûteux en comparaison du service rendu. Ainsi, les voyageurs sont notamment déçus par le confort, la propreté et la régularité des trains.

Une logique tarifaire difficile à comprendre pour les voyageurs

La logique de la SNCF consiste à établir le prix des billets en fonction du moment de la réservation : plus l'usager réserve tôt, moins le tarif est conséquent, et inversement. Pour autant, constate la CLCV, l'écart entre le tarif le plus accessible et le prix moyen est considérable pour les vacances d'hiver : 51,5 % de différence. À noter que les informations sur ces tarifications fournies par la SNCF sont jugées opaques par 37,2 % des personnes sondées.

Enfin, parmi les voyageurs interrogés, près de 50 % ont indiqué devoir fréquemment faire face à des retards, qu'ils sont 17 % à juger comme "non justifiés". De même, 70,8 % des voyageurs ont indiqué ne pas être suffisamment ou pas du tout informés dans les situations de perturbations du trafic.

À noter que l'Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc) a dernièrement déposé une plainte auprès du tribunal administratif de Paris en vue de mettre au jour les différences de tarifs mises en place par la SNCF. Un compte Twitter est tenu par l'association afin de guider les voyageurs.

Sources : Enquête prix et satisfaction SNCF, Avuc, LeParisien, LeFigaro