WWDC 2015 : 4 détails de la keynote d’Apple qu’il ne fallait pas manquer

Article mis à jour le 

La firme de Cupertino a notamment présenté iOS 9 lors de la conférence du 8 juin - Flickr CC.
La firme de Cupertino a notamment présenté iOS 9 lors de la conférence du 8 juin - Flickr CC.

Le premier jour de la WWDC 2015 a été le théâtre, lundi au Moscone Center de San Francisco, d’une keynote Apple qui en a laissé plus d’un sur sa faim. Retour sur quelques-uns des principaux points évoqués par la firme de Cupertino lors de ce rendez-vous.

Quid des principales révélations de la conférence WWDC 2015 ?

 

Côté iPhone et iPad : iOS 9

Sans surprise, la neuvième version d’iOS a été brièvement évoquée. Cette fois, un nouvel assistant viendra gonfler les rangs des Siri et autre outil de recherche Spotlight. "Pro active assitant" - c’est son nom - est annoncé comme un système intelligent capable de fouiller votre smartphone de fond en comble pour y dénicher des informations toujours plus précises. Apple promet à ce titre que toutes les données personnelles et privées resteront anonymes. Pas sûr que les utilisateurs dénonçant habituellement les pratiques des géants des nouvelles technologies l'entendent de cette oreille.

D’autre part, Apple semble toujours plus décidé à transformer l’iPhone en porte-monnaie, avec Apple Pay et Wallett (le nouveau PassBook). Tandis que les applications Notes et Plans se voient agrémentées de nouvelles fonctionnalités. Dans un autre genre, l’application News, système qui permettra à l’utilisateur de suivre l’actualité en fonction de ses centres d’intérêts, fait son arrivée. La logique n’est pas sans rappeler celle de Google. Enfin, les smartphones tournant sous iOS 9 se verront ajouter l’option "Réserve" dont profitait uniquement jusqu’à aujourd’hui l’Apple Watch. Ce qui permettra un gain relatif d’autonomie.

À noter qu’outre les iPhone et iPad, les voitures sous CarPlay et équipements sous HomeKit bénéficieront de ces nouveautés.

 

Côté Apple Watch : un nouvel OS et un store dédié

Après s’être gargarisé d’un App Store – qui souffle ses sept bougies –  fort de 100 milliards d’applications téléchargées depuis son lancement, Apple s’est penché sur le WatchOS2. Disponible à compter d’automne 2015, la nouvelle version du système de l’Apple Watch arrive avec des applications natives plus réactives. Les quelques nouveautés concernent surtout la possibilité d’ajouter des amis en favoris directement via l’Apple Watch, celle de répondre à des mails via Siri et une salve de nouveaux fonds d’écran. Pas de révolution, donc.

 

Côté Mac : le nouveau Mac OS X, El Capitan

Il fallait s’y attendre, encore une fois : Apple a sorti de sa manche une toute nouvelle version de son système d’exploitation Mac OS X. Baptisée El Capitan, cette dernière est d’ores et déjà ouverte aux développeurs, et sera accessible en bêta dès juillet. À noter qu’à l’instar de Yosemite, cette mise à jour  prévue pour septembre sera gratuite. Au programme de celle-ci : un gain en matière de réactivité, de nouveaux gestes et dans l’ensemble des paramètres de plus en plus proches de la logique mobile.

 

Apple Music, le streaming façon Spotify… pour 10 dollars par mois

Et le "one more thing" dont tout le monde parle depuis dimanche s’est vu affublé d’un nom : Apple Music. Nous vous l’indiquions lundi, il ne faut pas s’attendre à une révolution avec ce nouveau dispositif de streaming musical. D’ailleurs, Apple Music élude étrangement la question du gratuit pour lui préférer des exclusivités juteuses à même d’attirer les foules. Il n’empêche : ce système devrait dépoussiérer un peu le vieillissant iTunes.

Compatible avec iOS 8.4 et ultérieur, Android, Mac OS X et Windows, Apple Music sera lancé le 30 juin 2015. Il faudra compter 14,99 dollars par mois pour l’abonnement famille (6 personnes), et 9,99 dollars par mois pour la formule classique. Subtilité du lancement : les trois premiers mois seront gratuits. Parmi les fonctionnalités du service : un catalogue, des recommandations de playlists sur mesure, des clips ou encore un accès à Beats One, radio online émettant 24h/24 7j/7, le tout sans publicité ou presque. Enfin, l’option "Connect" rapprochera les utilisateurs des artistes via le partage de vidéos inédites ou encore de bonus. Alors que Siri devrait quant à lui être à même d’effectuer des recherches directement dans Apple Music. Affaire à suivre.

 

Sources : zdnet, nextinpact, lepoint