Affections de longue durée

Article mis à jour le

Un certain nombre d'affections dites de longue durée et reconnues comme telles ouvrent droit au remboursement des soins à 100 % (sans ticket modérateur) par les organismes de sécurité sociale.



Les affections de longue durée
Les affections de longue durée

Qu'appelle-t-on affection de longue durée ?

Les maladies suivantes (autrefois appelées " maladies longues et coûteuses ") :

  • accident vasculaire cérébral invalidant ;
  • aplasie médullaire ;
  • artériopathie chronique et évolutive (y compris coronarite) avec manifestations cliniques ischémiques ;
  • bilharziose compliquée ;
  • cardiopathie congénitale mal tolérée, insuffisance cardiaque grave et valvulopathie grave ;
  • déficit immunitaire primitif grave nécessitant un traitement prolongé et déficit immunitaire acquis grave (SIDA) ;
  • diabète insulinodépendant ou non insulinodépendant ne pouvant pas être équilibré par le seul régime ;
  • épilepsie grave ;
  • forme grave d'une affection neuromusculaire (dont myopathie) ;
  • hémoglobinopathie homozygote ;
  • hémophilie ;
  • hypertension artérielle sévère ;
  • infarctus du myocarde datant de moins de 6 mois ;
  • insuffisance respiratoire chronique grave ;
  • lèpre ;
  • maladies chroniques actives du foie et cirrhoses ;
  • maladie de Parkinson ;
  • maladies métaboliques héréditaires nécessitant un traitement prolongé spécialisé ;
  • mucoviscidose ;
  • néphropathie chronique grave et syndrome néphrotique pur primitif ;
  • paraplégie ;
  • vascularité, lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique ;
  • polyarthrite rhumatoïde évolutive ;
  • psychose, trouble grave de la personnalité, arriération mentale ;
  • rectocolite hémorragique et maladie de Crohn évolutives ;
  • sclérose en plaques invalidante ;
  • scoliose idiopathique structurale évolutive ;
  • spondylarthrite grave ;
  • suites de transplantation d'organe ;
  • tuberculose active ;
  • tumeur maligne, affection maligne du tissu lymphatique ou hématopoïétique.*

A noter : cette liste des affections de longue durée a été modifiée par le décret n° 2011-77 du 19 janvier 2011.

A quoi les affections de longue durée donnent-elles droit ?

Les assurés atteints d'une de ces maladies énumérées sont remboursés à 100 % pour les soins qui sont directement en rapport avec la maladie, y compris pour les médicaments "de confort" (vignette bleue), remboursés normalement à 30 %.
Les dépassements d'honoraires des professionnels de santé ne sont pas pris en charge.

A signaler : l'utilisation d'un ordonnancier "bi-zone", conçu pour les personnes atteintes de maladie de longue durée, est obligatoire. Il permet de distinguer les soins liés à cette affection (donc remboursés à 100 %) des autres soins remboursés aux taux ordinaires.