Des astuces pour arrêter de baver pendant son sommeil

Article mis à jour le 
Quid des solutions permettant d'arrêter de baver la nuit ?
Quid des solutions permettant d'arrêter de baver la nuit ?
Des chercheurs anglo-saxons ont cherché à comprendre pourquoi nous avions tendance parfois à baver durant notre sommeil. L'occasion de répertorier quelques astuces pour l'éviter.


Comment réduire le phénomène ?

Si vous bavez la nuit, il est conseillé de dormir sur le dos plutôt que sur le côté ou sur le ventre. Si vous devez absolument dormir sur le côté, prenez conscience du fait que votre bouche ouverte permet à la salive de s’échapper. La congestion nasale peut aussi être à l’origine de ce phénomène, car elle vous force à garder la bouche ouverte pendant la nuit pour respirer. 

Mais que faire si ça ne fonctionne pas ?

Chez les patients chroniques non concernés par un dysfonctionnement neurologique, l’injection de Botox dans les glandes salivaires peut limiter la sécrétion de salive, selon les spécialistes. Pour ceux touchés neurologiquement, l’ablation complète des glandes salivaires est une option à considérer. D’autres opérations chirurgicales encore plus poussées sont également possibles. Outre la “thérapie orale moteur” avec un orthophoniste, l’acupuncture de la langue peut s’avérer une alternative efficace pour les plus jeunes.

Quelle solution adopter au final ?

Plusieurs semaines sont passées depuis votre dernier incident salivaire ? Peut-être parce que vous ne souffrez plus d’un encombrement des voies nasales. D’une manière générale, évitez de dormir en plaçant votre bras sous votre tête, car cette position vous oblige à ouvrir la bouche. De même, dormez plus souvent sur le dos.

Sources : slatewikihow

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".