Tout savoir sur l'apnée du sommeil

Reconnaître l'apnée du sommeil
Reconnaître l'apnée du sommeil
L’apnée du sommeil est un trouble sérieux. Comment la repérer et quelles sont les solutions pour la traiter ? Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.


Qu'est-ce que l'apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil se caractérise par des arrêts de la respiration durant le sommeil. Elle touche souvent les hommes en surpoids, les kilos en trop aggravant le problème d’obstruction des voies respiratoires.

L’apnée du sommeil est liée à des difficultés respiratoires qui entrainent un défaut d’oxygénation de l’organisme. Plus l’oxygène manque plus les problèmes de respiration sont marqués : ces arrêts intempestifs peuvent alors durer jusqu’à 40 secondes. Ils aggravent ainsi le problème d’oxygénation et au fil du temps, le cercle vicieux s’installe.

Dangers de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil n’est pas à prendre à la légère : elle doit être traitée. Elle peut en effet être à l’origine d’une grande fatigue et de somnolence durant la journée. Mais ce n’est pas tout : à long terme, ces coupures de la respiration peuvent entrainer des problèmes cardiaques, des problèmes d’hypertension artérielle et même des risques d’infarctus.

Comment reconnaître l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil n’est pas toujours facile à repérer. Votre conjoint peut bien sûr vous y aider. Voici aussi les détails qui doivent vous mettre sur la piste et vous encourager à consulter :

  • vous êtes fatigué durant la journée sans raison apparente ;
  • vous ronflez ;
  • vous avez des troubles de la mémoire ;
  • vous avez des maux de tête, notamment le matin au réveil.
  • vous souffrez d’hypertension artérielle.

En cas de doutes, votre médecin vous dirigera peut-être vers un centre du sommeil où la qualité de votre sommeil et les éventuelles apnées seront analysées.  N’hésitez pas à le consulter.

Traitements contre l’apnée du sommeil

Dans certains cas, adopter une hygiène de vie saine peut suffire à faire disparaître les troubles d’apnée du sommeil. Commencez donc par réduire ou mieux arrêter toute consommation de tabac et d’alcool. Essayez aussi de perdre du poids si nécessaire, en vous faisant aider si besoin par un médecin nutritionniste.

Parfois, d’autres mesures médicales s’imposent et vous seront peut-être proposées par votre médecin. Le port d’un masque durant la nuit est une solution : il permet de ventiler et d’oxygéner automatiquement l’organisme pour éviter les apnées.

Si besoin, votre médecin pourra aussi vous proposer une opération chirurgicale permettant de libérer les voies respiratoires. Cette opération est effectuée sous anesthésie générale ou locale suivant la technique utilisée.