Choisir et planter des arbres

Choisir ses arbres
Choisir ses arbres
Arbre ornemental ou fruitier, conifère ou feuillu, à port érigé ou étalé, à fleurs ou à feuillage décoratif... Les arbres sont tous très beaux et leur présence au jardin, petit ou un grand, est toujours bienvenue. Mais quelques règles de choix d'imposent, car ils prennent souvent beaucoup d'espace.


Un arbre à la bonne taille

Le chêne Quercus
Le chêne Quercus

Prenez le temps de réfléchir avant d'acheter un arbre et de le mettre en terre, car l'arbre sera installé pour de nombreuses années. Afin d'éviter des surprises désagréables (arbres devenant gigantesques à côté d'une maison), choisissez toujours des espèces adaptées à l'espace dont l'arbre disposera à maturité.

Vous devrez pour cela connaître les dimensions adultes (hauteur et écartement) des arbres qui vous intéressent. Les dimensions limitées des arbrisseaux (de 6 à 8 m), des petits arbres (10 m environ) les rendent tout à fait adaptés aux jardins de taille moyenne (de 500 à 1500 m2).

Respectez la législation, qui impose une distance par rapport à la propriété voisine (de 2 m si l'arbre mesure plus de 2 m de hauteur), et vérifiez les règlements municipaux : certaines essences (érable argenté, peuplier, saule pleureur) sont interdits en raison de leur système racinaire envahisseur, qui peut endommager les services publics (EDF-GDF) et les fondations des maisons.

Le choix des espèces

Erable Acer Rubrum
Erable Acer Rubrum

Un arbre adulte est magnifique mais il lui faut des années pour s'établir. Tous les arbres ne poussent pas à la même vitesse : les conifères (pins, sapins, épicéas, cèdres...) atteignent leur taille définitive en 10 ou 15 ans, les essences de bois dur (hêtre, chêne, tilleul...) en 25 à 30 ans minimum (mais leur durée de vie peut atteindre plus de 500 ans !). Il existe beaucoup d'arbres magnifiques qui ne vous feront pas (trop) attendre, qui sont des essences rustiques (de nos climats), parmi lesquels :

  • les arbres à fleurs : magnolias, paulownia, arbre de Judée, cerisiers à fleurs, prunier pourpre, etc. ;
  • les arbres à baies : marronnier, pommiers d'ornement, févier d'Amérique, etc. ;
  • les arbres à feuillage décoratif : érables, ginkgo, liquidambar, etc. ;
  • les arbres fruitiers : cerisiers, pommiers, poiriers, etc.

Les règles d’implantation et l’esthétique

Rangée de thuyas
Rangée de thuyas

Pour faire votre choix, assurez-vous que le sol de votre jardin leur conviendra (pH, humidité surtout) et veillez à ce qu'il bénéficie d'un bon ensoleillement, la majorité des espèces ne tolèrent pas l'ombre.

Trouvez l'endroit qui lui convient le mieux. Ainsi, si vous plantez votre arbre devant la maison, il vous apportera de l'ombre en été, mais n'oubliez pas de prévoir une distance de 6 m minimum par rapport à la façade pour éviter d'avoir à le tailler, voire le déraciner.

Beaucoup d'arbres sont très beaux lorsqu'ils sont plantés en sujets isolés. Si vous plantez plusieurs arbres, jouez avec les hauteurs, les formes, les textures, les couleurs, les distances, en vous inspirant du paysage environnant, pour vous rapprocher de l'aspect « naturel », le plus harmonieux.

Certains arbres sont traditionnellement plantés en haies (thuyas, ifs, etc.) : dans ce cas, veillez au bon écartement entre chaque sujet.