Taille des arbres, arbustes et conifères

La taille des arbres
La taille des arbres
La taille des arbres et des arbustes décoratifs ne doit pas être une opération systématique. Bien utile pour certaines espèces, elle peut être très néfaste pour d'autres, surtout si elle pratiquée sévèrement. Pas question donc de ratiboiser à tort et à travers !


Pourquoi tailler ?

Les plantes grandissent toutes de façon plus ou moins rapide et ordonnée. Certaines gagnent en beauté en subissant une taille modérée et adaptée, comme par exemple d'équilibrer la ramure d'un arbre ou de favoriser la ramification, donc la floraison, d'un arbuste. Parfois aussi la croissance des grands végétaux gêne le passage (branches qui dépassent), d'où des corrections à effectuer. De leurs côtés, certaines espèces à feuillage persistant (buis, ifs), conduits en haie ou topiaire, sont taillés de façon plus rigoureuse dans un but esthétique.

Les types de taille

Une haie de charme
Une haie de charme
  • la taille de formation : pratiquée pendant les premières années suivant la plantation, elle permet d'équilibrer le port de l'arbre ou de l'arbuste. Elle est réservée aux pépiniéristes et aux horticulteurs ;
  • la taille d'entretien : elle consiste à supprimer chaque année le bois mort, les rameaux trop longs, ce qui permet de densifier le feuillage et la floraison, tout en améliorant la forme du végétal ;
  • la taille de rajeunissement : pratiquée de façon exceptionnelle, cette taille sévère consiste à scier les branches ou le tronc pour provoquer la formation de rejets ;
  • l'émondage : pratiquée sur les vieux arbres, cette opération a pour but d'ôter de grosses branches.

La taille des arbres

La taille des arbres
La taille des arbres

En principe, on ne taille les arbres que pour leur ôter une grosse branche ou rectifier leur cime (jamais plus d'un tiers). Dans nos régions, l'intervention s'effectue avant le débourrement des bourgeons (en mars-avril) ou après la chute de leurs feuilles.

La taille des conifères

Ces arbres nécessitent une simple taille d'entretien. Elle doit être pratiquée de façon discrète sur des sujets bien formés, uniquement sur des rameaux verts, en mars ou à la mi-juillet.

La taille du cornouiller
La taille du cornouiller

Le cornouiller peut être taillé chaque année.

La taille du forsythia
La taille du forsythia

Le forsythia nécessite une taille occasionnelle.

La taille des arbustes

Destinée à conserver à la plante une forme harmonieuse et à favoriser la floraison, elle se limite à supprimer les tiges âgées, en surnombre ou mal placées. Elle doit être effectuée selon le type de développement de l'espèce (capacité à émettre des tiges). Certains arbustes n'admettent pas ou peu la taille, demandez conseil à votre vendeur. En règle générale :

  • les arbustes fleurissant sur le bois de l'année précédente (forsythia, lilas, weigelia, genêt à balais, fusain...) se taillent de façon occasionnelle, juste après la floraison ;
  • les arbustes fleurissant sur les rameaux de l'année (spirée japonaise, laurier rose, bruyère d'été, buddleia, perovskia, rosier buisson...) ou à feuillage et bois décoratifs (cornouiller sanguin...) peuvent être taillés chaque année à la fin de l'hiver ;
  • un grand nombre d'arbustes à feuillage persistant (aucuba, daphné, chèvrefeuille arbustif, berbéris...) ne nécessitent aucune taille ;
  • les arbustes pour haies taillées (éléagnus, buis, charme...) sont formés de façon progressive, chaque année, au printemps et en été.