Comment protéger ses plantes de bassin en hiver ?

Article mis à jour le 
Comment protéger ses plantes de bassin en hiver ?
Comment protéger ses plantes de bassin en hiver ?
Dans cette rubrique, vous découvrirez toutes les astuces pour protéger les plantes qui sont utilisées pour orner un bassin. La tâche est plus facile si le végétal est en pot. Sachez également que certaines espèces survivent au froid de l’hiver. Malgré tout, des précautions s’imposent. L’installation d’un bulleur est par exemple conseillée pour fournir de l’oxygène aux plantes. En outre, vous pouvez faire flotter une bûche pour stabiliser la pression de l’eau.


Les plantes en pot

Les végétaux exotiques sont sensibles au gel, notamment les jacinthes d’eau et les papyrus. Ainsi, s’ils sont en pot, il vaut mieux les conserver dans une serre ou un autre endroit protégé. Veillez à les nettoyer et les égoutter avant. Gardez également ces plantes dans un lieu éclairé, d’une température de 12 °C au minimum. En outre, n’oubliez pas de maintenir l’humidité de leurs mottes.

Le cas des nénuphars

La plupart des nénuphars résistent au froid, malgré quelques exceptions. Toutefois, des mesures de protection s’imposent. Il faut savoir que les rhizomes de ces plantes sont moins tenaces. Ainsi, enfoncez le végétal dans l’eau d’une profondeur de 50 cm, de manière à ce que le gel  ne puisse pas l’atteindre. Il en est de même pour l’aponogeton, l’acore et l’iris ensata.

Protéger les végétaux dans le bassin

S’il est impossible de conserver les plantes dans un endroit loin du froid, il est conseillé de recouvrir le bassin d’un filet. Cette action empêchera le gel d’atteindre les végétaux. Par ailleurs, si le point d’eau est doté d’une pompe, vous pouvez remplacer celle-ci par un dispositif de chauffage.

Installer un bulleur

La mise en place d’un bulleur évitera le gel total du bassin. Il s’agit d’un système permettant d’injecter des bulles d’air. Il fournit en même temps de l’oxygène aux plantes. Il est constitué d’un compresseur qui pompe l’air depuis la partie extérieure, d’un tuyau et d’un diffuseur qui libère l’oxygène.

Mettre en place une bûche ou un flotteur

Le gel risque d’endommager les parois du bassin et par la même occasion les plantes. Cela est dû à la pression exercée par la glace. Afin de prévenir cela, il est nécessaire de faire flotter une bûche ou un autre objet sur la surface. Ce dispositif a pour action de stabiliser la pression.