Comprendre la comptabilité d'une association

La comptabilité d'une association
La comptabilité d'une association
La loi du 1er juillet 1901 qui régit les associations n'impose pas la tenue d'une comptabilité. Pour autant, il est vivement conseillé aux groupements associatifs de tenir leurs comptes à jour. On vous explique ici comment procéder.


Pourquoi tenir une comptabilité dans une association ?

Les associations sont en principe libres de tenir ou non une comptabilité. Les statuts ou le règlement intérieur imposent cependant souvent cette obligation, dans un souci de transparence. De la bonne tenue des comptes dépend en effet l'indice de confiance que portent les adhérents envers l'association. De plus, les financeurs et autres contributeurs accordent plus volontiers leur aide lorsqu'ils peuvent vérifier comment leurs fonds ont été utilisés.

Il faut par ailleurs savoir que les associations qui perçoivent plus de 153 000 euros de subventions et autres dons par an ont l'obligation de tenir une comptabilité.

Comment tenir la comptabilité d'une association ?

Le dirigeant (ou le trésorier s'il en existe un) est responsable de la tenue de la comptabilité. À ce titre, il doit procéder aux opérations suivantes :

  • enregistrer les recettes (cotisations, dons, revenus commerciaux, etc.) et les dépenses (impôts, taxes, salaires, etc.) de l'association, en faisant clairement apparaître le montant, la date et la nature des opérations dans deux colonnes séparées ;
  • conserver les justificatifs de dépenses et de recettes : tickets de caisse, factures, fiches de paie, notes de frais, avis d'imposition, reçus de cotisations, relevés de comptes bancaires, etc. ;
  • établir un plan de trésorerie, dans lequel sont consignées mois par mois les entrées et les sorties d'argent, avec le solde prévisionnel (créditeur ou débiteur) du compte bancaire. Ce plan évite de se trouver à découvert à l'improviste.

Si les personnes chargées de la gestion des comptes disposent de connaissances poussées en comptabilité, il peut être intéressant de dresser le compte de résultat (à présenter en fin d'exercice) ainsi que le bilan d'activité (détail de l'actif et du passif de l'association).

Par qui est approuvée la comptabilité d'une association ?

Les comptes d'une association sont en principe approuvés par l'assemblée générale composée des adhérents. Le trésorier clôture les comptes de l'exercice qui parvient à son terme (au 31 décembre en général), puis présente à l'assemblée les documents comptables dont il a la charge (tableaux, plans, factures, relevés de comptes). Les membres de l'assemblée générale votent ensuite pour approuver ou rejeter les comptes. Si le résultat est bénéficiaire, ils décident de l'attribution des résultats.

En cas de rejet des comptes, la sanction principale est le désaveu des instances dirigeantes de l'association. L'assemblée générale poursuit alors les opérations de vote par une délibération pour mettre fin aux fonctions de l'équipe en place. Un audit financier peut également être décidé.

Les professionnels à votre service :

  • Associations
  • Mission d'accueil et d'information des associations (Maia)
  • Centres des impôts
  • Avocats
  • Comptables