Construire une niche pour son chien : les critères importants

Construire une niche pour son chien : les critères importants
Construire une niche pour son chien : les critères importants
Les chiens aiment s’approprier des portions de territoire, que ce soit une niche ou un panier. Si vous souhaitez installer votre animal à l’extérieur, il est important de construire un abri adapté pour assurer son bien-être et son confort. Suivez nos conseils pour choisir les bons matériaux, la structure du montage et le meilleur emplacement.


Le choix des matériaux

Une niche en bois

Les niches en bois sont les plus répandues. Le bois se travaille en effet facilement et peut être personnalisé. De plus, ce matériau a d’excellentes propriétés isolantes, c’est-à-dire que votre chien sera bien au chaud par temps froid. Par contre, choisissez du bois traité contre la pluie pour éviter que votre construction ne pourrisse à cause des intempéries.

Une niche en plastique rigide

Installer une niche en plastique est la solution la plus aisée, car il suffit d’assembler des matériaux tout fait. Le plastique est léger et vous permet de déplacer facilement la niche. De plus, cette matière ne nécessite pas d'entretien particulier. Il suffit d’une éponge et de l’eau savonneuse pour effectuer un nettoyage régulier.

Structure de la niche

La taille de votre chien est déterminante : la niche doit être adaptée à sa morphologie. L’abri ne doit ni être trop grand ni trop petit pour conserver au mieux la chaleur corporelle de votre chien. Afin d’assurer une protection optimale, équipez aussi la niche d’une porte pour retenir la chaleur.

Construisez un pied surélevé ou posez la niche sur un support isolant. Ce dispositif protège votre chien du froid et de l’humidité, et garantit la circulation de l’air dans la niche. Vous pouvez par exemple placer un tapis isolant légèrement rembourré pour recouvrir les parois de la niche et apporter plus de confort de couchage à votre animal.

L’emplacement de la niche

Après l’avoir construite, installez la niche à l’abri du vent et des intempéries, sous un auvent par exemple. Pendant l’été, placez l’abri de votre chien à l’ombre mais évitez le couvert des arbres, dangereux en cas de vent violent ou de soudain orage. Si vous élevez un chien de garde, vous pouvez également placer sa niche près de votre portail. Il sera d’autant plus protecteur ! Par contre, le refuge de votre compagnon à quatre pattes ne doit pas être installé près de la rue si votre jardin n’a pas de clôture. Votre chien pourrait s’échapper ou se faire renverser par une voiture… Le territoire de la meute doit être parfaitement délimité !