La déduction fiscale de la garde d'enfants

La déduction fiscale de la garde d'enfants
La déduction fiscale de la garde d'enfants
Un foyer fiscal peut bénéficier d'un crédit d'impôt pour garde d'enfants, lorsqu'il fait garder ses enfants en dehors de son domicile. Un plafond s'applique, mais uniquement en termes de montant des dépenses. La garde doit être un professionnel agréé et déclaré.


Montant de la déduction fiscale pour garde d'enfants

Calcul du plafond 

Le plafond de déduction correspond à l'opération suivante :

Exemple : si les sommes dépensées ont été égales à 5 000 €, et les aides perçues à 2 900 €, le plafond de la déduction fiscale pour garde d'enfants est de 2 100 € (5 000 € - 2 900 € = 2 100 €).


Calcul du crédit d'impôt

Le crédit d'impôt dont peut bénéficier un foyer fiscal suite à la garde de ses enfants, se calcule comme suit :

  • Plafond = sommes versées - aides perçues.

La réduction d'impôt ne dépassera donc pas 1 150 € par enfant. En cas de garde alternée, la déduction fiscale est répartie équitablement entre les deux parents.Exemple : si la base de déduction fiscale est de 2 100 €, le crédit d'impôt sera de 1 050 €. Si l'enfant est en garde alternée, chacun des parents pourra appliquer 525 € de crédit d'impôt.

  • 50 % des dépenses, pour un plafond de 2 300 €.

Conditions pour déduire les charges de garde d'enfants

Conditions liées au contribuable

Les contribuables pouvant bénéficier de déductions fiscales pour charge de garde d'enfants sont :

  • les parents ayant des enfants à charge ;
  • les grands-parents ayant un petit-enfant à charge, enfant de leur propre enfant rattaché à leur foyer fiscal.


Conditions liées à la garde d'enfants

Pour bénéficier du crédit d'impôt, la garde d'enfants doit être effectuée par l'un des professionnels suivants :

  • une garderie scolaire ;
  • un centre de loisirs ;
  • une assistante maternelle agréée ;
  • une crèche ;
  • une halte-garderie.


Conditions liées aux dépenses

  • des frais de repas ;
  • de la prestation du professionnel ;
  • de tout autre frais.

Les dépenses donnant lieu à un crédit d'impôt doivent être directement liées à la garde de l'enfant. Il peut s'agir :

Il est recommandé au contribuable de conserver les preuves de dépenses. Ces preuves pourraient lui être réclamées par son centre des impôts.
 

Les professionnels à votre service 

  • Avocats fiscalistes
  • Experts-comptables
  • Centre des impôts