Devenir éditeur

Devenir éditeur
Devenir éditeur
De la réception du manuscrit au bon à tirer, l’éditeur gère toutes les étapes de la fabrication du livre.


Rôles de l'éditeur

La sélection
L’éditeur reçoit les manuscrits qu’envoient les auteurs. Il lui faut sélectionner ceux à qui il décide de laisser une chance, selon son positionnement, son public... Il prévient les auteurs et négocie les contrats.

La fabrication
L’éditeur, en accord avec les conditions de contribution de l’auteur, suit la conception de l’ouvrage. Accompagné de secrétaires d’édition, il coordonne tous les intervenants de la chaîne du livre :

  • imprimeurs ;
  • correcteurs ;
  • fournisseurs ;
  • illustrateurs ;
  • éventuellement photographes...

La promotion
L’éditeur détermine aussi le prix du livre, puis il se charge de le promouvoir : il crée des partenariats, contacte les médias...

Conditions de travail de l'éditeur

A la recherche de talents
L’éditeur se documente en permanence : il lit et s’intéresse à ce que publient les concurrents. Il déniche de nouveaux talents :

  • dans les magazines ;
  • dans les salons ;
  • sur internet...

Il suit la mode et les intérêts du public.

Parfois indépendant
Les petites maisons d’édition indépendantes disparaissent peu à peu au profit des grands groupes d’édition. Les impératifs qui en découlent expliquent en partie le travail soutenu de l’éditeur.

A Paris
75% des maisons d’édition sont basées dans la capitale. Mais l’éditeur se rend régulièrement en province :

  • il participe aux salons ;
  • rencontre des auteurs ;
  • rend visite aux imprimeurs...

Combien gagne un éditeur ?

Le salaire d’un éditeur débutant est en moyenne de 1 700 € par mois. Mais il est très variable selon la taille et la renommée de l’entreprise.

Formations pour devenir éditeur

Bac + 2
Après le bac, de préférence littéraire, 2 diplômes sont particulièrement reconnus pour travailler dans l’édition :

  • le BTS édition ;
  • le DUT information-communication, option métiers du livre.

Ces formations sont à la fois théorique et pratique, avec des stages obligatoires.

Bac + 5
Les candidats étant nombreux, et les postes rares, il est conseillé de poursuivre ses études pour obtenir un poste à responsabilité. De nombreuses formations sont ainsi dispensées à l’université, des licences professionnelles aux masters 2 :

  • le master pro culture et communication, mention édition, spécialité politiques éditoriales (à l’université Paris XIII) ;
  • le master pro Sciences du langage, expertise en sémiologie et communication (à l’université Paris V) ;
  • le master pro mention information-communication, spécialité lettres modernes appliquées aux techniques éditoriales et à la rédaction professionnelle (à l’université Paris III) ;
  • le master pro mention arts, lettres, langues, spécialité ingénierie éditoriale et communication (à l’université de Cergy) ;
  • le master pro conception, édition et gestion du document, spécialité métiers de livre (à l’université de Bretagne Sud).

Qualités nécessaires pour devenir éditeur

Littéraire
Il est indispensable pour l’éditeur d’être curieux, ouvert et attiré par l’actualité, particulièrement littéraire. Mais il doit aussi s’avoir s’exprimer et posséder des qualités littéraires.

Convaincant
L’éditeur ne peut véritablement savoir si un livre, ou un auteur, rencontrera le succès. Il doit pourtant mettre toute son énergie pour vanter ses mérites. L’éditeur doit ainsi faire preuve d’un excellent relationnel et de rhétorique.

Polyvalent
Les tâches de l’éditeur sont vastes. Outre ses compétences littéraires, il doit connaître les phases techniques de conception. Il effectue le lien entre tous les intervenants, c'est-à-dire :

  • l’auteur ;
  • l’imprimeur ;
  • l’attaché de presse ;
  • le correcteur ;
  • ou encore ses propres salariés.

Contenu mis à jour le 30/05/2012