> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Différents leurres de surface

Par : Arnaud Filleul - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les leurres
leurre surface

La pêche au leurre de surface

En l'espace d'une décennie, les leurres de surface se sont imposés dans la boîte du pêcheur sportif. D'une part, grâce à leur efficacité et d'autre part, parce que la pêche au leurre de surface est une technique passionnante et très visuelle.


Les premiers stickbaits de surface

Ce sont les premiers stickbaits de surface qui ont provoqué voici une dizaine d'années un nouvel essor pour cette technique. Ainsi, l'arrivée du Samy ou encore du Spook a incité les pêcheurs de bar à essayer ces leurres. Mais la technique s'est ensuite généralisée à une multitude de carnassiers de nos eaux.

Les brochets aussi aiment les leurres de surface
Les brochets aussi aiment les leurres de surface

Ainsi, la pêche du brochet au leurre de surface, s'est vite révélée particulièrement efficace. On s'est aperçu que le brochet attaque très bien les leurres qui zigzaguent en surface.

Pourtant, d'autres leurres de surface étaient déjà connus, comme les poppers et les leurres à hélice. Ainsi, les pêcheurs de bar pratiquaient depuis longtemps le leurre de surface, notamment avec le big-big, un gros leurre de surface à hélice. Mais la redoutable efficacité des stickbaits de surface a changé la donne.

Presque tous les carnassiers, en eau douce comme en mer, sont maintenant recherchés au leurre de surface.

Le leurre de surface : une nage en zigzag

Le principe de ces stickbaits est de zigzaguer en surface. Le pêcheur imprime cette nage au leurre en donnant des à-coups répétés du scion lors de la récupération. Notez qu'il est recommandé de faire des arrêts. Les carnassiers mordent souvent au redémarrage du leurre. Le résultat est souvent une magnifique attaque, dans une gerbe d'eau. Un plaisir très visuel.

leurre peacock bass
Ce peacock-bass du Brésil n’a pas résisté au Gunnish

A la suite du Samy et du Spook, une multitude de leurres ont été créés. On notera par exemple le Gunnish, un leurre extrêmement facile à animer et qui marche à merveille dans le monde entier.

leurre bar
Un bar a saisi ce leurre K-Ten

Le pêcheur pourra également choisir ses leurres de surface parmi les excellents modèles de la gamme Orion. Enfin, on n'oubliera pas le modèle de chez K-Ten, présenté ci-contre. C'est un leurre de surface qui répond à la moindre animation du poignet, et qui est très apprécié du bar.

N’oublions pas les autres leurres comme les poppers

Malgré les excellentes performances des stickbaits, et notamment les stickbaits pour les brochets, il ne faut pas oublier les poppers. Contrairement à celle d'un stickbait, la nage d'un popper est linéaire. Mais elle est entrecoupée de bruyants « pops » en surface, produits par un mouvement sec de la canne. Ces bruits, générés par la partie antérieure concave du leurre, peuvent attirer les carnassiers de très loin.

leurre popper merou
Ce mérou n’a pas résisté au bruit en surface du popper

Les poppers ont eux-aussi connu un succès récent grâce à la généralisation des voyages de pêche. Sous les tropiques, les gros poppers comptent parmi les meilleurs leurres pour capturer les carangues, les carpes rouges, et autres mérous.

leurre arowana popper
Un gros arowana brésilien capturé au popper

Mais l'efficacité des poppers ne s'arrête pas aux grands poissons de mer tropicaux. Vous pouvez les employer pour beaucoup de carnassiers, par exemple pour pêcher le black-bass , le bar, ou encore l'arowana qui vous est présenté ci-contre.

Les leurres à hélice

leurre peacock bass helice
Peacock-bass pêché au bar à hélice

Ils sont peu utilisés en France, alors qu'ils peuvent être très efficaces. Pourtant, le big-big avait eu un gros succès, voici une vingtaine d'années. Mais les stickbaits et poppers dominent maintenant totalement le marché français. Les leurres à hélice sont redoutables et peuvent être utilisés pour le bar, en France, comme pour les carnassiers tropicaux.

leurre snakehead grenouille
Snakehead thaïlandais capturé à la grenouille à hélice

Notons enfin l'existence de la « grenouille » un leurre à hélice qui passe parfaitement dans la végétation, si l'on prend soin de couper la branche inférieure du triple. Avec ce leurre, vous pouvez passer dans les herbiers les plus denses. Or, c'est dans les herbiers que beaucoup de carnassiers dulçaquicoles attendent leur proie. Les snakeheads d'Asie du Sud-Est, par exemple, adorent ce leurre.

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr