Entretenir et faire fleurir des orchidées

Phalaenopsis maculata - © Jardiland
Phalaenopsis maculata - © Jardiland
Ces sublimes fleurs tropicales, cultivées en serre ou à la maison, ne se laissent pas toujours facilement apprivoiser. Mais avec des soins attentifs, vous devriez pouvoir les admirer toute l'année et même plusieurs années de suite.


Variétés d'orchidées

L'orchidée compte plus de 25 000 espèces, et plus encore d'hybrides. Les genres les plus connus sont Cymbidium, Phalaenopsis, Denbrobium, Odontoglossum, Paphiopedilum, Oncidium, Ascocentrum, Vanda, Cattleya, Miltoniopsis, Epidendrum...

Les unes sont terrestres et poussent grâce à des tubercules. Les autres, "épiphytes", s'accrochent aux arbres et puisent leurs réserves nutritives à l'aide de pseudo-bulbes ou de racines aériennes.

La culture dépend en grande partie de l'origine des plantes. Certaines apprécient la fraîcheur (Cymbidium, Odontoglossum, Paphiopedilum), mais la plupart ont besoin de chaleur pour fleurir et prospérer. Vous devrez donc connaître les exigences de vos plantes avant l'achat : informez-vous auprès de votre vendeur et lisez bien les étiquettes.

Voici quelques règles d'entretien de base qui s'appliquent dans la majorité des cas.

Lumière

Ascocenda, hybride de Ascocentrum et Vanda, à l'abri des rayons de soleil directs
Ascocenda, hybride de Ascocentrum et Vanda, à l'abri des rayons de soleil directs

En général les orchidées apprécient la lumière. Placez vos plantes dans un endroit lumineux, tout en évitant les rayons directs du soleil.
Au besoin, tamisez les fenêtres avec un voilage.
Evitez également les atmosphères surchauffées.
Une aération modérée est souhaitable, mais sans courants d'air.

Hygrométrie

Les orchidées ont besoin d'une forte humidité pour pouvoir se développer normalement. A la maison, évitez les atmosphères trop sèches, placez vos plantes à l'écart des radiateurs. Vaporisez quotidiennement le feuillage et la surface du substrat en période chaude.

Arrosage

Toutes les orchidées doivent être arrosées avec une eau non calcaire, idéalement de l'eau de pluie. Arrosez tous les 3 à 4 jours en été, et tous les 6 à 8 jours en hiver, si la maison est peu chauffée. Arrosez abondamment (trempez le pot dans une bassine), la base du pot de votre orchidée ne devant pas toucher l'eau.

NB : certaines espèces demandent une période de repos avec une diminution des apports.

Consultez également notre fiche Choisir et entretenir ses plantes vertes d'intérieur.

Température

Les orchidées fleurissent (et refleurissent) difficilement à la maison, à moins de profiter d'écarts de température (entre le jour et la nuit, en fonction de la saison), comme dans leur milieu naturel. Selon l'espèce, ces changements doivent être plus ou moins marqués (de 2 à 10° C).

Pour les espèces de climat frais, la floraison ne sera donc possible que si vous sortez vos plantes en été dans un endroit ombragé du jardin (ou du balcon) et les rentrez sous serre en hiver.

Engrais

Les orchidées étant cultivées sur un substrat pauvre (mousse, tourbe, granulés de polystyrène, etc., ou simple support en bois), il est indispensable de leur apporter régulièrement de l'engrais afin qu'elles poussent et fleurissent convenablement. Préférez les engrais faiblement dosés au rythme d'un arrosage sur deux ou sur trois.

Insectes ravageurs

Les cochenilles farineuses, minuscules petits insectes, s'installent parfois sur les feuilles et les tiges florales et sont difficiles à éradiquer. Pour cela, pulvérisez un extrait de nicotine en laissant tremper quelques cigarettes dans 1 l d'eau.