Dolly Parton, Johnny Cash, Shania Twain… ce qu’il faut connaître de la musique country

Johnny Cash - © Marvin Koner/CORBIS.
Johnny Cash - © Marvin Koner/CORBIS.
De la Carter Family  à Tim McGraw en passant par Johnny Cash, petit aperçu de l’histoire de la country depuis ses balbutiements. Instruments, influences, mutations… vous saurez tout sur cet univers musical au carrefour des genres.


Comment définit-on la country ?

Née de la fusion des musiques folkloriques des migrants d’origine européenne, intégrant aux airs celtes des instruments et musiques de toutes origines, la musique country définit l’Amérique blanche comme aucune autre. Souvent réduite à l’expression artistique de quelques hillbillies et autres rednecks, elle est en fait autrement plus riche qu’il n’y parait et réserve de nombreuses et belles surprises.

Rappelant à la fois les complaintes des Appalaches et les épopées Western des grandes plaines, la country music est une véritable photo de l’Amérique. Ce genre musical est parfois l’expression du sentimentalisme le plus poussé tout comme celle des excès les plus extravagants. Il traverse le temps et l’espace et relie le passé rural des pionniers au gigantisme moderne d’une industrie devenue énorme.

Les instruments

Les instruments les plus utilisés dans la country sont :

  • la guitare acoustique ou électrique ou même à résonateur appelé aussi "Dobro" ou "Steel guitar" ;
  • le violon ;
  • la contrebasse ;
  • le dulcimer (de la famille des cithares) ;
  • la mandoline ;
  • le banjo ;
  • l’harmonica ;
  • le fiddle (une variété de violon) ;
  • le piano.

Les principaux genres

La country se decline en plusieurs genres :

  • Blue-Grass ;
  • Western Swing ;
  • Honky Tonk ;
  • String Bands ;
  • Outlaw Country ;
  • Country-Folk ;
  • Americana ;
  • Progressive Country ;
  • Truck Diving Country.

Les Pionniers : ceux qui ont posé les bases du genre

Pour découvrir la musiquecountry, vous pourrez remonter aux sources du genre, avec un des premiers énormes tubes du genre, livré par la famille historique de la Country, la Carter FamilyCan The Circle Be Unbroken.

Vous prendrez de l’altitude avec l’incroyable Yodel du Mississippi de Jimmie Rodgers "l’homme par qui tout a commencé". Vous goûterez à  la virtuosité de guitariste de Chet Atkins, "galopant" sur son instrument avant de déguster le tube de 1955 de Porter Wagoner intitulé A satisfied Man, le duo vocal des Louvin Brothers, et de découvrir ou redécouvrir Roy Acuff et "ses  gars de la montagne" qui lui permirent de gravir les sommets et de conserver pendant soixante ans le titre de "King de la Country".

Ensuite, c’est avec un autre genre de pionnier que vous ferez connaissance : Hank Williams. Grâce à ses vocalises et  son Lovesick Blues, il aura défini en quelques années à peine un genre entier qui continue encore d’inspirer des générations de musiciens. Ray Price qui fut un temps son compagnon de route vous démontrera comment apaiser le Honky tonk en y introduisant (entre autres) des arrangements de cordes. Assurément un des premiers pas vers la pop.

Parce qu’une découverte de la country serait incomplète sans un passage par la pur bluegrass, vous pourrez vous délecter du Gotta Travel On de Bill Monroe. Une étape introductive aux épopées western de Marty Robbins qui parlent de cowboys, de jolies filles et de revolver, un thème qui sera par la suite très représenté dans le mouvement. Mother Maybelle Carter vous fera une petite démonstration de harpe avant que l’incroyable conteur qu’est Tex Ritter ne vous fasse voyager dans l’histoire de la country. Un petit saut dans la modernité sera effectué grâce au sentimentalisme de George Jones. C’est ensuite le Flowers On The Wall aux harmonies vocales passionnantes des Statler Brothers, qui vous emportera. Ces choristes de luxe de Johnny Cash, sont aujourd’hui prisés des bandes sons de Quentin Tarantino.

N’hésitez plus alors à plonger de plain-pied dans le versant pop de la country, avec Bobbie Gentry et son Ode To Billie Joe, popularisée de ce côté-ci de l’Atlantique par Joe Dassin et sa reprise Marie-Jeanne.

Plus surprenant encore, car un brin plus confidentiel, vous reconnaîtrez dans les notes de Jerry Jeff Walker, auteur original du titre, la mélodie entendue chantée par Sammy Davis Jr, Nina Simone, Bob Dylan ou Robbie Williams Mr Bojangles. Avant d’entamer la rencontre de celui qui a littéralement transformé le genre et participé directement à la plus grande révolution musicale du siècle passé en posant les bases du rock’n’roll, Johnny Cash.

Les racines tordues du Rock’N’Roll

C’est en effet Johnny Cash, qui dans les studios Sun de Memphis, du légendaire Sam Phillips, en collaborant avec le guitariste Carl Perkins, élaborera un son unique : le boom chicka boom. Il est notamment co-auteur (bien qu’il ne soit pas officiellement crédité) du Blue Suede Shoes que le jeune Elvis Presley enregistrera un peu plus tard. L’extrait choisi ici est sans doute un des sommets de son immense carrière, un concert de retour en grâce dans la prison de Folsom qui vous permettra d’entendre le fameux "Hello I’m Johnny Cash" et les cris enthousiastes des prisonniers à l’évocation du meurtre commis à Reno.

La musique country possède également son lot de tubes internationaux comme Stand By Your Man de Tammy Wynette. Et puisque la voie est ouverte entre country et rock, vous ferez un détour par l’album country des Byrds, composé et réalisé avec l’aide de Gram Parsons (héros maudit du country-rock). Vous planerez à l’écoute du magnifique Girl From The North Country de Bob Dylan, duo enregistré à la va-vite avec Johnny Cash lors des sessions de l’enregistrement de Nashville Skyline.

Nous vous invitons ensuite à entendre le très conservateur et très spécifiquement anti-hippie Okie from Muskogee de Merle Haggard.

Peut-être moins connu mais ayant joué un rôle déterminant dans la promotion du genre à travers ses propres créations ou ses productions de prestige (on lui doit les plus grands tubes de Nancy Sinatra et la réalisation du Harvest de Neil Young, entre autres), Lee Hazlewood,  nous apprendra qu’il est impossible de rallier Stockholm par train…

Loretta Lynn, membre du Grand Ole Opry, figure historique de la country qui fit produire son album de 2004 par Jack White, nous fera vivre la vie d’une fille de mineur.

Le très cinématographique Kris Kristofferson vous émerveillera par la richesse d’une composition qui évoque autant les grands espaces et les épopées western que les mélancolies d’un Leonard Cohen.

Charlie Rich quant à lui vous démontrera que même le piano s’harmonise parfaitement au genre. Une introduction au modernisme qui va suivre avec Linda Ronstadt, Waylon Jennings et le sautillant et indémodable Jolene de Dolly Parton.

Autre figure essentielle du genre, Willie Nelson et le délicat Red Headed Stranger, un des joyaux de celui qui sera reconnu comme un des fondateurs du mouvement Outlaw, anti-establishment. Impossible, après cela, de passer à côté du superbe Together Again de la charmante Emmylou Harris.

Parce que le violon doit prendre toute sa place, vous vous laisserez certainement emporter par l’ouragan musical du Charlie Daniels Band qui fait le pont entre rock et tradition.

De l’explosion Pop à l’industrialisation

Vous traverserez ensuite les années 80 en croisant sur votre route George Strait et un trio de star rafraîchissant, Emmylou Harris, Linda Ronstadt et Dolly Parton. Vous ferez un petit tour par le Honky tonk modernisé de Dwight Yoakam. Vous vous égarerez un temps du côté Nashville avec Rodney Crowell. Puis,  l’autre groupe de Mark Knopfler, les Notting Hillbillies, vous ouvrira grand les portes d’une nouvelle décennie, marquée par les charmantes et hyper populaires Dixie Chicks et l’émergence de la star internationale Shania Twain que vous entendrez ici dans un titre caractéristique du genre : Any Man Of Mine.

Enfin, pour clore cette première exploration vous pourrez entendre ce qui se fait de nos jours avec le très nationaliste Toby Keith et la star américaine du moment, Tim McGraw qui finit de gommer les frontières entre country et pop.

Découvrir la musique country s’avère être un voyage long et enrichissant. Cette sélection est nécessairement non-exhaustive, mais elle permettra aux plus curieux d’aller plus loin, de farfouiller un peu et de se débarrasser des idées reçues pour découvrir les richesses cachées d’un genre musical essentiel.