Installer une fosse septique

Par : Isabelle Collin - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Difficulté :
installation fosse septique

Installer une fosse septique

La réglementation sur les fosses septiques est très pointue. Avant d'installer une fosse septique, il faut remplir un dossier, faire des investigations sur votre terrain et bien maîtriser le fonctionnement d'un tel équipement.


Législation sur l'installation de fosses septiques : à faire avant

Vous devez retirer un dossier en mairie et le compléter avec un certain nombre d'éléments en indiquant :

  • sur le plan de masse, la surface et l'emplacement du terrain réservé à l'assainissement ;
  • la topographie du terrain (plat, en pente) ;
  • la nature et la perméabilité du sol sur une profondeur de 0,50 cm à 1 m de profondeur ;
  • la présence d'une nappe d'eau souterraine ;
  • si le terrain est inondable ;
  • le type d'alimentation en eau potable (communale ou privée);
  • s'il existe un captage d'eau potable à proximité ;
  • le nombre de pièces principales ;
  • le nombre d'habitants ;
  • s'il existe un schéma directeur d'assainissement sur la commune ;
  • la filière choisie et la capacité des différents appareils à mettre en place.

Les fosses septiques : à savoir

  • toutes les eaux usées doivent être raccordées à la fosse septique, exception faite des eaux de pluie ;
  • les fosses septiques doivent être accessibles facilement ;
  • la fosse septique doit être vidangée tous les trois ou quatre ans ;
  • l'entreprise de vidange doit fournir une attestation ;
  • un épandage souterrain doit être créé, en retrait des terrains voisins ;
  • il ne doit pas y avoir de chemin carrossable au-dessus de l'épandage souterrain ;
  • ne plantez pas d'arbres à proximité de l'épandage souterrain.

Recommandations d’utilisation des fosses septiques

Ne jamais déverser dans la fosse septique :

  • filtres à café, couches jetables, la litière pour chat, mégots, graisse ou huile, cheveux, essuie tout, tampons, serviettes hygiéniques, préservatifs ou pansements. Ces objets se décomposent trop lentement et risquent de colmater votre champ d'épuration ;
  • produits chimiques polluants : peinture, essence, antigel, vernis, diluants, huiles, pesticides, herbicides... Ces produits ne doivent pas être déversés dans l'environnement ;
  • eau de Javel, chlore ou Borax. Ces produits ralentissent ou tuent l'activité bactérienne, essentielle à la dégradation des matières organiques contenues dans la fosse.

L'installation d'une fosse septique est régie par le Code de la santé publique, le Code général des collectivités territoriales et le Code de la construction et de l'habitation.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr