Installer un raccord gaz

Article mis à jour le 
Comment installer un raccord gaz
Comment installer un raccord gaz
Pour les particuliers, la mise en place d’un raccord gaz nécessite une étape généralisée auprès du distributeur de gaz naturel local. Ce dernier fournit un personnel qualifié pour l’installation. Afin de garantir la sécurité de votre raccordement au gaz, vous devez connaître les généralités sur ce dernier. Les différents raccords pour chaque type de tube sont aussi à vérifier.


La généralité sur le raccordement au gaz

Les raccords doivent être conformes à la norme NBN EN 1775. Cela implique une résistance à une température de 650°C. De même, les tuyauteries doivent être placées sans tension permanente. Les accessoires de type renforcé à bourrelet doivent être conformes à la norme NBN EN 10242. Toutefois, ceux sans bourrelet renforcé doivent suivre la norme NBN EN 10241.

Les raccords pour les différents types de tubes

Pour les tubes en cuivre

Le filetage ainsi que l’assemblage par évasement ne sont pas adaptés pour les tuyauteries en cuivre. Les raccords doivent être à brasure forte avec une température de fusion supérieure à 450°C. Quant aux joints, ils doivent tenir à température de 650°C. Pour un raccord union, la dimension est la DN 28. Pour ceux à sertissage, c’est laDN 58.

Pour les tubes en acier

Le brasage fort est interdit pour ce type. Pour la soudure, procédez bout à bout à l’aide de l’arc ou du chalumeau. En revanche, l’assemblage soudé des tubes en acier galvanisé n’est pas faisable. Le filetage intérieur du raccord est de forme cylindrique et celui extérieur est conique. En cas de raccord union, ils doivent répondre à la norme NBN EN 10242.

Pour les tuyaux en acier inoxydable

Le procédé d’assemblage est le même que pour les tuyaux en acier. En cas de raccord union, seuls les raccords trois-pièces sont utilisables pour ce type. À compression, le diamètre des raccords est DN 28. Pour ceux à sertissage, cette dimension est DN 54 et les raccords répondent à la norme NBN EN 10312.

Pour les tuyaux en Polyéthylène

La soudure des raccords doit être effectuée en suivant les procédures de soudure décrites dans la norme NBN T 42-010. Utilisez une flamme nue pour l’assemblage des éléments en polyéthylène. Les raccords mécaniques doivent résister à la traction et être conformes aux normes ISO 10838-1, 10838-3 ou NBN EN 10284.

Pour les kits de tuyaux PLT

Les instructions NBN EN 15266 doivent être strictement suivies pour les installations avec des kits de tuyaux PLT. Après le test d'étanchéité, chaque raccord doit être isolé à l'aide de bandes d’enrobage autovulcanisantes ou d’une gaine thermorétractable.

Les raccords de transition

Ces derniers sont utilisés pour assembler deux tuyaux fabriqués à base de matériaux différents. Pour ceux en cuivre, la transition est faite à l’aide d’un raccord à compression, à sertir ou à brasage fort en laiton ou en bronze. Pour ceux en polyéthylène et en métal, ils doivent être conformes à la norme ISO 10838-1, ISO 10838-3 ou NBN EN 10284.