Moto ou scooter : que choisir ?

Choisir entre une moto et un scooter
Choisir entre une moto et un scooter
Scooter et moto sont aujourd'hui une alternative intéressante à la voiture notamment pour déjouer les pièges des bouchons. Plus que la puissance, les critères de choix entre l'un ou l'autre tiennent plutôt à l'utilisation que l'on en a et à ses impératifs de confort !


Le critère de l'utilisation prime !

Aujourd'hui, de plus en plus d'automobilistes troquent leurs voitures engluées dans le trafic et gourmandes en carburant contre des deux roues plus économiques et aptes à se faufiler dans les bouchons. A l'heure du choix du futur compagnon à deux roues, la question se pose : faut-il acheter plutôt une moto ou plutôt un scooter ?

En fait, il n'existe pas de réponse universelle à cette question. Le meilleur choix sera celui qui correspondra au mieux à ses besoins. Ainsi, le scooter est plus généralement réservé à usage citadin tandis que la moto reste préférée pour les parcours sur route impliquant de plus longues distances à parcourir. Pourquoi ?

A cylindrée égale, généralement 125 cm3, le citadin optera pour un scooter plus confortable à l'usage puisqu'il n'aura pas à sans cesse jouer avec le sélecteur de vitesse. La position de conduite sur un scooter est elle aussi beaucoup moins sportive et bien plus confortable que celle d'une moto.

La moto elle s'avère plus adaptée hors des villes, pour couvrir des distances plus conséquentes. Plus stable et mieux taillée pour la route, la moto offre généralement une meilleure tenue de route qu'un scooter de même cylindrée. Au négatif, la moto implique de rouler léger. Le coffre de rangement sous la selle d'un scooter et son plancher plat permettent de pouvoir faire quelques courses sur le trajet. En revanche, à moto, les rangements sont réduits à la portion congrue, à moins de monter des sacoches ou un top case. Pour transporter son diner du soir, il faut bien souvent prévoir un sac à dos encombrant ...

Tenue de route et sécurité : léger avantage à la moto

Si, il y a quelques années, la tenue de route des scooters laissait franchement à désirer, les constructeurs ont depuis fait de très gros progrès en la matière.

Roues plus grandes pour plus de stabilité, freinage ABS de série sur certains scooters, pneumatiques de meilleure qualité, renfort de cadre sur les scooters à vocation plus sportive ... les améliorations récentes tendent de plus en plus à réduire l'écart entre les scooters et les motos.

Malgré cela, la moto garde un léger avantage en terme de sécurité et de tenue de route. Mais, bien évidemment, les performances et la tenue de route du véhicule dépendent du modèle choisi.

Une moto 125 médiocre ne fera jamais mieux qu'un scooter 125 de dernière génération haut de gamme. Avant d'acheter un deux roues, il est donc plus que conseillé de lire les essais effectués par la presse spécialisée (en kiosque ou sur Internet) et de vérifier par soi-même ses qualités de stabilité !

En fonction de vos moyens, mieux vaut opter pour un scooter de bonne tenue plutôt que pour une moto bas de gamme.

Pour les motards qui aiment la vitesse et les sensations, la moto est assurément largement plus fun qu'un scooter souvent lourd et pataud.

Confort et protection : le scooter prend l'avantage

En terme de confort de conduite, sans conteste, le scooter tient le haut du pavé citadin.

Avec sa selle large et sa position assise confortable, le scooter est de loin l'engin le plus agréable à piloter par Monsieur et Madame Tout le Monde. L'absence de boîte de vitesse ajoute encore au confort en ville. Là où un adepte de la moto devra jouer du sélecteur à chaque ralentissement, l'adepte du scooter n'aura qu'à tourner une poignée !

En terme de protection contre les intempéries aussi, le scooter prend l'avantage. Son carénage spécifique protège bien mieux son conducteur que celui couramment présent sur une moto 125. Pieds et jambes peuvent bénéficier d'un regain de protection en rajoutant un tablier couvrant des pieds jusqu'à la taille. Certains modèles sont également équipés d'un « pare-brise » haut pour protéger du vent et de la pluie. Sur une moto 125, la protection est a minima. Les carénages, souvent légers, ne montent en gamme qu'en prenant de la cylindrée.

Prise en main : avantage au scooter

Pour un automobiliste qui ne connait rien ou presque au pilotage d'un deux roues, le scooter est sans conteste le plus facile à prendre en main.

En effet, ces engins dépourvus de pédales au pied et de boîte de vitesse ressemblent beaucoup, par certains côtés, au vélo ! Sur une moto, tous les réflexes sont à acquérir. La coordination des mouvements n'est pas évidente au départ, sans compter qu'il faut bien évidemment surveiller la route.

La gymnastique du passage des vitesses en rebute plus d'un. Mais passé quelques kilomètres à petite vitesse avec quelques hésitations, les choses se tassent assez rapidement pour ne plus laisser que le plaisir de piloter.

Cet article a recueilli 5 avis. 80% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : votre moto et vous