Panais : planter, cultiver et récolter des panais

Cultiver du panais
Cultiver du panais
Essentiellement consommé au Moyen Age avant l’apparition de la pomme de terre, le panais fut longuement négligé par les français. Aujourd’hui, ce légume ancien retrouve une place de choix dans nos assiettes. Cette plante racine, cousine de la carotte, se cultive facilement dans toute la France. S’il existe plusieurs sortes de panais, le demi-long de Guernesey est la variété la plus cultivée  pour la finesse de sa chair et son goût sucré. 


Préparation du terrain

Le panais apprécie les sols frais, riche et bien drainés. Un ajout de fumier décomposé est souhaitable lors du bêchage d’automne. Avant la plantation qui se pratique dès le mois d’avril, il est indispensable de bien ameublir la terre et d’y ajouter un peu de sable pour que vos panais poussent sans fourcher. Ce légume aime le soleil mais la mi-ombre ne l’empêchera pas de pousser. 

Méthode de culture du panais

Après avoir bien préparé votre terre en ayant pris soin d’éliminer toutes les mauvaises herbes, creusez des sillons d’un centimètre de profondeur en ligne espacées de quarante centimètres et semez les graines. Refermez les sillons à l’aide d’un râteau et finissez par un arrosage. Pour les panais, la levée a lieu trois semaines après la plantation. Lorsque vos plants ont quatre ou cinq feuilles, éclaircissez à une quinzaine de centimètres. Il est impératif de maintenir la terre humide jusqu’à la levée de vos plants.

Quand et comment récolter vos panais ?

La récolte commence à partir du mois de septembre, environ cinq mois après la plantation par un arrachage à la base des feuilles. Le panais résiste très bien au froid et peut rester en terre durant les périodes hivernales.

Comment conserver votre récolte

Le panais se conserve plusieurs semaines dans le bac à légume de votre réfrigérateur. Ce légume supporte très bien la congélation après avoir été blanchi quelques minutes dans de l’eau bouillante. On peut également le conserver sur un lit de sable dans un endroit sombre et sec.   

Vertus gustative et thérapeutique du panais

Fréquemment utilisé en soupe, en purée voire cru, le panais est un aliment calorifique, 75 calories pour 100 grammes. Très riche en potassium, il est recommandé pour les sportifs. Sa richesse en fibre favorise le transit intestinal.