A partir de quel âge inscrire un enfant à la danse ?

Inscrire son enfant à la danse
Inscrire son enfant à la danse
Devenir ballerine est le rêve de nombreuses petites filles. Si la danse peut devenir une véritable passion, elle n’en reste pas moins un sport exigeant, extrêmement rigoureux et qui nécessite un long apprentissage. Commencer dès le plus jeune âge est conseillé bien qu’il soit important de respecter une certaine progression.


A partir de 3 ans : l’éveil corporel

Les écoles de danse, les conservatoires ou les MJC qui dispensent les cours n’acceptent généralement pas les élèves avant l’âge de 6 ans. La raison est simple et logique : avant un certain âge, le développement musculaire et osseux des enfants n’est pas assez avancé pour supporter les figures imposées par ce sport.

Néanmoins, il est possible d’inscrire son enfant  aux cours d’éveil corporel que proposent de nombreux établissements. A ce stade-là, les notions de performance ou d’entraînement ne sont évidemment pas au programme, l’enseignement étant plutôt centré sur la découverte du corps ainsi que sur l’apprentissage de la notion d’espace et de la coordination des mouvements.

Inscrire un jeune enfant à la danse est donc possible si l’on respecte les capacités liées à son âge. Ainsi, la pratique de la danse sera toujours associée à un sentiment de plaisir et non à une idée de contrainte.

Entre 4 et 6 ans : l’initiation à la danse

Il est bien évidemment possible d’inscrire son enfant à la danse à partir de 4 ans et ce, sans être forcément passés par l’étape de l’éveil corporel.

Entre 4 et 6 ans, aucun enseignement technique ne peut être donné aux enfants. La loi est en effet très stricte à ce sujet et interdit notamment d’apprendre les pointes. Ainsi, les cours portent principalement sur l’apprentissage du rythme et sur l’expression corporelle.

Néanmoins, lorsque le niveau et l’âge des élèves le permettent, les professeurs peuvent envisager la réalisation de mouvements simples et non traumatiques pour le corps. Les enfants ont la possibilité de profiter pleinement de leur passion sans risquer de souffrir de pieds déformés ou de problèmes de colonne vertébrale une fois arrivés à l’âge adulte. Si l’apprentissage de la danse reste assez superficiel, cette étape est importante car elle apporte les acquis nécessaires pour commencer la danse dans les meilleures conditions possibles.

A partir de 7-8 ans : l’apprentissage

S’il est évidemment envisageable de commencer l’apprentissage de la danse à tous les âges, il devient une possibilité à part entière à partir de l’âge de 7 ans. A ce stade, les enfants peuvent notamment faire leur choix entre le modern jazz et la danse classique. Les articulations, plus solides et mieux préparées permettent de commencer un enseignement plus technique et notamment, de commencer l’apprentissage des pointes dans le cadre de la danse classique. Cette activité devient alors un sport à part entière et permettra à votre enfant de bouger et de se dépenser. La danse est également idéale pour développer sa concentration et sa rigueur tout en conservant des articulations souples et une très bonne condition physique.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : autres sports