Poêle à bois : avantages écologiques


Les avantages écologiques et le crédit d'impôt sur les poêles à bois
Les avantages écologiques et le crédit d'impôt sur les poêles à bois

Utiliser un poêle à bois pour chauffer sa maison présente plusieurs avantages sur le court et le long terme. Découvrez comment bénéficier d’un crédit d’impôt et d’avantages écologiques grâce à ce mode de chauffage.



Crédit d’impôt développement durable

Jusqu’en 2013, un crédit d’impôt dit développement durable, permet aux ménages de faire l’acquisition d’un poêle à bois à moindre coût. 15% du montant de l’équipement vous sera remboursé sous forme de crédit d'impôt, hors frais d’installation. 23% si l'installation du poêle fait parti d'un bouquet de travaux.

Vous pouvez bénéficier du crédit d'impôt que votre logement soit être neuf, ancien, ou en construction. Dans tous les cas, l'installateur doit être un professionnel et doit aussi vous fournir le poêle à bois.

D’autres facteurs dits d’éligibilité au crédit d’impôt entrent en ligne de compte. Ainsi vous devrez être fiscalement domicilié en France. D'autre part, le crédit d'impôt développement durable ne concerne que votre résidence principale.

Enfin, le crédit d'impôt développement durable est ouvert dans la limite de certains plafonds. Les dépenses éligibles sont plafonnées à :

  • 8 000 € pour une personne,
  • 16 000 € pour un couple,
  • majorées de 400 € par personne à charge.

Avantages écologiques du poêle à bois

C’est parce qu’il est considéré comme un des modes de chauffage le moins polluant que le chauffage au bois bénéficie d’un crédit d’impôt. Par exemple, il est 6 fois moins émetteur de CO2 que le gaz.

Sa capacité de régulation constitue un autre argument écologique. En effet, le simple fait de ne pas ajouter de bois permet en quelques heures de diminuer la chaleur dans la pièce et donc maîtriser la chaleur, à la différence du chauffage électrique ou à gaz qui se module plus difficilement.

Enfin contrairement aux cheminées, dont les foyers sont dits "ouverts", celui du poêle à bois est fermé. Ce système permet au poêle d'afficher un rendement allant de 40 à 95%, selon les types d'appareils et le combustible utilisé (bûches ou granulés). En comparaison, la cheminée à foyer ouvert offre un rendement faible, ne dépassant pas les 15%. Ce défaut ne lui permet d'ailleurs pas d'être éligible au crédit d'impôt.