Repérer les plantes dangereuses dans son jardin

Article mis à jour le 
Digitale : attention, poison !
Digitale : attention, poison !
Si le jardin est généralement considéré comme un espace agréable, il peut également comporter des dangers. Entre deux haies ou deux plantations, certaines plantes peuvent échapper à notre vigilance et pourtant être toxiques. Bien que la plupart d'entre elles n'occasionnent que de légères irritations cutanées ou des troubles gastriques, il existe des plantes très dangereuses et même mortelles, qu'il vaut mieux connaître pour prévenir tous risques d'accident.


Information et prévention

Beaucoup de plantes toxiques sont utilisées dans la pharmacopée pour fabriquer des médicaments et soigner des maladies. Mais dans le jardin, elles peuvent devenir de véritables poisons. C'est pourquoi certaines précautions s'imposent, surtout lorsqu'on ne connaît pas toutes les espèces qui poussent autour de chez soi :

  • jardiner avec des gants est toujours préférable. Lavez-vous les mains lorsque vous manipulez des plantes mains nues ;

  • tenez tant que possible les plantes vénéneuses hors de la portée des enfants et éloignez-les de vos animaux domestiques ;

  • renseignez-vous bien sur les dangers potentiels de toutes nouvelles espèces avant de les planter dans le jardin ;

  • expliquez à vos enfants que certaines espèces peuvent être toxiques et apprenez leurs à les identifier ;

  • interdisez aux enfants de manger les baies, les fruits et les feuilles trouvés dans le jardin sans l'accord d'un adulte ;

  • méfiez-vous des plantes avec lesquelles vous faites des infusions : certaines de leurs parties ne sont peut être pas bonnes à consommer.

Les plantes toxiques les plus répandues

La dangerosité des plantes toxiques est plus moins élevée selon les espèces. Elle peut aller de symptômes relativement bénins comme des démangeaisons, des lésions cutanées ou des problèmes gastriques à des intoxications plus graves et des arrêts cardiaques qui peuvent dans certains cas conduire à la mort.

  • Parmi les plantes d'appartement, il faut se méfier des azalées, des ficus, du philodendron, du brugmansia et du pommier d'amour très nocif.

  • Les bulbes sont généralement toxiques. C'est le cas des tulipes, des jacinthes, des anémones, des glaïeuls, des perce-neige et surtout de la colchique, qui est mortelle.

     

  • Dans les massifs, l'ancolie, le muguet, la digitale, les arums, l'hortensia et la pivoine peuvent se révéler dangereux. Quant à l'aconit, il peut être fatal.

     

  • Parmi les baies, il faut se méfier de la belladone, du pyracantha, du gui ou encore du houx.

     

  • Certaines plantes grimpantes sont également à surveiller, comme la glycine, la vigne vierge, le chèvrefeuille ou les lierres.

     

  • Enfin, certains arbustes sont également dangereux, c'est le cas de l'aucuba, du fusain, des lauriers, responsables de fréquents empoisonnements, et de l'if toxique dans son ensemble.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".