Salle de bains : aide au choix (budget, type, infos)

Bien choisir sa salle de bain.
Bien choisir sa salle de bain.
Vous rêvez d’une salle de bains qui fasse votre bonheur mais vous n’avez aucune idée de la façon dont vous pourriez l’aménager ? Pas de problème, Pratique.fr vous livre toutes les astuces pour une salle de bain au top !  


Salle de bains : définissez votre projet

Pour optimiser au maximum vos travaux, mieux vaut s’appuyer sur un projet adapté et mûrement réfléchi.

Posez-vous, par exemple, la question de savoir à quoi sous souhaiteriez que votre salle de bains ressemble. Quelle ambiance aimeriez-vous y voir régner : classique, moderne, cosy ? Combien de personnes utiliseront cette salle de bains : un couple ou bien toute une famille ?

N’oubliez pas qu’il vous faudra également composer avec les m2 dont vous disposez. En clair, si la pièce dans laquelle se trouvera votre future salle de bains tire davantage vers le XXS que vers le XXL, privilégiez une douche compacte à une baignoire.

Enfin, gardez à l’esprit que vos travaux et achats ne devront pas dépasser le budget que vous vous serez alloué. Tout comme le temps dont vous disposez pour réaliser les travaux et la superficie de votre future salle de bains, votre budget n’est pas extensible.

Salle de bains : quels meubles choisir ?

Opter pour des meubles suspendus permet de visuellement désencombrer l’espace dont l’on dispose. De même, pensez à optimiser le moindre m2 de votre salle de bain. Notamment en utilisant toute la hauteur des murs au moyen d’étagères sur lesquelles vous placerez paniers étiquetés ou boîtes en plastique translucides. Vous saurez alors en un coup d’œil où se trouve ce que vous avez rangé.

Prévoyez de nombreux rangements (coffres, tiroirs). Sachez aussi qu’il vous sera possible de camoufler certains tuyaux inesthétiques derrière tel ou tel meuble.

Enfin, équipez votre lavabo ou votre vasque d’un plan de toilette de 60 cm de profondeur. Vous pourrez ainsi y disposer brosses à dents, cotons tiges et autres affaires de toilette sans que ça n’encombre trop.

Salle de bains : pour quels luminaires opter ?

Il est conseillé d’investir dans un éclairage global relativement doux si l’on veut créer une ambiance zen dans sa salle de bains. En revanche, pensez à installer un éclairage plus puissant (mais pas trop !) autour du miroir. Pour se maquiller ou se raser, il est préférable de bien voir ce que l’on fait.

Électricité: quelles sont les règles à connaître ?

Sécurité oblige, il faut se conformer à la norme NF C 15-100 qui définit quatre volumes situés autour de la baignoire ou de la douche à l’intérieur desquels l’usage de certains appareils est interdit.

Ce sont l’indice de protection (IP) et la classe de protection (de I à III) d’un appareil électrique qui indiquent s’il est ou non proscrit dans ces zones.

Sanitaires : quelles sont les distances à respecter ?

Si l’on veut pouvoir circuler tranquillement dans sa salle de bains, il est conseillé de respecter certaines distances.

Devant une baignoire, un minimum de 55 cm est recommandé. Devant un lavabo ou une douche, on prendra soin de prévoir un espace de 70 cm. Enfin, devant des toilettes, 60 cm seront suffisants.

Pour info, les dimensions d’une douche standard étant de 90x90 cm et celles d’une baignoire de 180x80 cm, ces dernières seront à éviter dans de petits espaces.

Sols et murs : quels revêtements installer ?

Pour les sols, évitez les revêtements qui ne seraient pas antidérapants ou qui ne supportent pas l’eau (la moquette, par exemple). Préférez-leur ceux en plastique ou en fibre végétale. Vous pouvez aussi opter pour du carrelage ou du parquet (stratifié ou massif "pont de bateau").

Pour les murs, il est toujours possible d’utiliser de la peinture finition brillante mais il existe une large gamme de peintures spécifiques "salles de bains". Sans oublier le carrelage et les papiers peints vinyles recouverts d’une couche de PVC les rendant imperméables.

Bref, faites-vous plaisir tout en gardant à l’esprit qu’en cas de revente, une salle de bain trop personnalisée pourrait dissuader d’éventuels acquéreurs en les empêchant de s’y imaginer.

Faites confiance aux professionnels

Bien qu’il soit parfois tentant de se débrouiller par soi-même, ne serait-ce que par souci d’économie, recourir aux services d’un professionnel est souvent la meilleure solution. En effet, leur expertise leur permettra de mener à bien vos travaux de rénovation sans risquer que le résultat ne vous déçoive.

Pour des travaux de rénovation de difficulté "moyenne" comme ceux qui seraient réalisés dans une salle de bains, la plupart des spécialistes conseillent de partir sur une base de 400 à 500 € par m2 rénové.