Top 5 des activités insolites pour un voyage original à Rome

Article mis à jour le 
Rome comme vous ne l'avait jamais vue !
Rome comme vous ne l'avait jamais vue !
Depuis sa fondation légendaire, Rome n’a cessé d’inspirer les poètes et les artistes, les penseurs et les écrivains. 28 siècles d’histoire plus tard, la Ville éternelle n’a rien perdu de son éclat. Ses catacombes, son colisée, ses chapelles, ses piazza et fontaines sont parmi les plus célèbres au monde. Vous souhaitez sortir des parcours touristiques balisés ? Voici un top 5 des activités les plus insolites à faire pour passer un week-end inoubliable à Rome.


Regardez par le trou de serrure d’une villa sur le mont Aventin

Particulièrement mis en avant par l'entreprise TravelBird, le mont Aventin offre une vue imprenable sur des bosquets d’orangers parfumés. Selon la légende, c’est là que les jumeaux Romulus et Rémus ont été recueillis par une louve. Empruntez un petit chemin à flanc de colline pour vous promener loin du vacarme de la ville. En fin de balade, rejoignez la villa du Prieuré de Malte pour percer le secret de sa célèbre serrure. En jetant un regard à travers le trou circulaire, vous découvrez au bout d’une allée aux cyprès bien alignés… Surprise !

L'école de gladiateurs romains : êtes-vous prêt à entrer dans l'arène ?

Située sur l’antique voie Appienne, l’école des gladiateurs continue de dispenser son savoir-faire. Les cours sont dispensés par des membres du groupe historique de Rome spécialisés dans la reconstitution de combats de gladiateurs. Lors de leçons de deux heures, vous apprendrez à vous battre à mains nues et avec des armes d’époque. Vous aurez même l’occasion de porter des habits traditionnels pour vous mettre dans la peau du personnage ! 

Tremblez dans les cryptes de Santa Maria della concezione

Parmi les centaines d’églises que compte Rome, celle-ci vaut vraiment le coup d’œil. L’église Santa Maria abrite cinq cryptes où sont exhumés les restes d’environ 4 000 frères capucins datant du XVIe siècle. Macabre mais sublime ! Les parois de la sépulture sont décorées de crânes et de tibias arrangés en une immense œuvre d’art. Une invitation à la méditation et la prière, précise le guide de la crypte. Ames sensibles s’abstenir ! 

Trouvez la paix dans le cimetière protestant de Rome

Construit au début du XVIIIe siècle, ce cimetière anglais abrite les dépouilles de personnalités non-catholiques. L’Eglise romaine interdisait en effet aux protestants, juifs, orthodoxes et agnostiques d’être enterrés dans l’enceinte sacrée de la ville. Les exclus étaient inhumés la nuit dans un cimetière à l’écart de la ville. Durant la période du romantisme, ce lieu attire de plus en plus de visiteurs étrangers, particulièrement des écrivains et des artistes mélancoliques. Les célèbres poètes anglais Shelley et Keats reposent dans ce magnifique cimetière.

Mesurez vous à la pyramide de Cestius

Non loin du cimetière protestant, à la sortie de la porte Saint-Paul, vous passez devant la pyramide funéraire de Caius Cestius. Ce monument de 37 mètres de haut s’inspire de l’architecture égyptienne. Extrêmement ancien, il date du 18e siècle avant J-C. Vous pouvez entrer dans la chambre mortuaire, ornée de fresques murales antiques. Difficile de ne pas être émerveillé par cette pyramide romaine qui se dresse de façon insolite dans la ville moderne.

Cœur culturel de l’Italie, Rome n’a jamais fini d’étonner les curieux ! N’hésitez pas à visiter et revisiter la capitale italienne pour découvrir ses aspects les plus originaux et méconnus. Vous trouverez sur le site du Routard des pistes pour vous loger toute l'année à moindre coût dans la Ville éternelle.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".