Vol de voiture : comment limiter les risques ?

Par : Alexandre Jourdain - Dernière modification : 13 juin 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur le vol de voiture
vol voiture limiter risques

Vol de voiture : limiter les risques

Chaque année, près de 135 000 voitures sont dérobées en France. En moyenne, seulement 1/3 d'entre elles sont retrouvées. Malheureusement, certains types de vol ne sont pas remboursés par les assureurs, notamment lorsque les clés sont restées sur le contact. Si la pratique reste rare, il existe toutefois des astuces permettant de l'éviter ou de la limiter. Notez néanmoins qu'il est difficile de vous prémunir à 100% contre le vol.


Des bonnes habitudes

Si la plupart des modèles de voitures actuels sont dotés de systèmes antivol de série, ces derniers restent toutefois peu efficaces contre des voleurs aguerris. Des solutions simples existent pour vous éviter le vol de votre voiture. Prenez l'habitude de :
 

  • bloquer l'antivol de direction ;
  • serrer le frein à main ;
  • verrouiller le coffre et les portières ;
  • ne pas laisser les portes ouvertes ;
  • ne pas laisser les clés sur le contact ;
  • garer votre véhicule dans un parking clos plutôt qu'en pleine rue ;
  • ne pas laisser les papiers du véhicule ou le badge du parking à l'intérieur du véhicule ;
  • ne pas stationner dans un endroit sombre ou isolé.

La dissuasion : votre meilleure arme contre le vol de voiture

450 000, c'est le nombre de tentatives de vol avortées recensées en France chaque année. La meilleure solution pour dissuader le voleur reste donc une voiture qui offre de la résistance. Pour ce faire, des systèmes mécaniques comme des barres de volant ou encore des cannes antivol peuvent très bien faire l'affaire. D'autant plus qu'ils présentent un avantage pour les petits budgets et les voitures anciennes.

Plus efficace mais aussi plus coûteux, le système anti-démarrage électronique bloque quant à lui le démarrage de votre véhicule via différents moyens (clés à puce, reconnaissance digitale...). Les modèles les plus aboutis permettent même de couper votre moteur à distance via votre téléphone mobile.

Notez qu'une fausse alarme peut également faire illusion. Peu onéreuse, une diode rouge clignotante visible de l'extérieur peut par exemple en décourager plus d'un !

Tatouez votre voiture

Pratique de plus en plus courante et parfois même exigée par les assureurs, le tatouage de votre véhicule consiste à faire graver un numéro indélébile sur vos vitres de voiture. Ce numéro d'identification est ensuite recensé dans un fichier central. L'objectif : décourager les voleurs qui sont contraints de dépenser une somme d'argent considérable pour changer les vitres sous peine de ne pas pouvoir revendre la voiture. Retenez aussi que certains assureurs font bénéficier de remises de cotisation aux assurés qui y recourent.

N.B. : vous pouvez également faire graver les pièces les plus onéreuses de votre véhicule.

Prémunissez-vous contre le carjacking

Pour contrer les systèmes de protection très développés, les voleurs ont imaginé de nouvelles techniques, dont le carjacking. Cette méthode consiste par exemple pour le voleur à forcer un automobiliste arrêté à un feu de signalisation ou stationné à descendre de son véhicule pour s'enfuir au volant de son véhicule.

Tous les scénarios sont bons pour vous inciter à quitter votre poste de conduite : simulation de panne ou d'accident... Ne tentez rien d'inconsidéré si cela venait à vous arriver, au risque de vous faire brutaliser.

La solution : roulez systématiquement portières verrouillées et remontez vos vitres lorsque vous êtes arrêté à un feu ou à un croisement, d'autant plus si l'endroit est désert ou s'il fait nuit. Autre parade, les systèmes d'identification de conducteur, ils permettent de vous identifier avant de démarrer par des combinaisons que vous seul connaissez. Ce type de système se présente sous la même forme qu'une alarme classique.

Si vous redoutez le vol de votre voiture, n'hésitez pas à souscrire un contrat d'assurance. Vérifiez bien les conditions de votre compagnie d'assurance : certaines distinguent le vol avec effraction du vol sans effraction (rendu possible par les systèmes électroniques d'ouverture des portes).


Retrouvez sur Google+

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu