3 types de champagne pour accompagner votre menu de Noël

Publié le 
3 types de champagne pour accompagner votre menue de Noël / iStock.com - svetikd
3 types de champagne pour accompagner votre menue de Noël / iStock.com - svetikd

Qui dit repas de Noël, dit champagne à gogo !  Si l’on a tendance à prévoir des semaines en avance son menu de Noël, on ne pense jamais assez tôt aux boissons d’accompagnement. Pourquoi ne pas rompre avec la tradition du vin rouge avec le fromage, du vin blanc avec les fruits de mer ou encore du champagne en dessert pour un menu de Noël 100% champagne ? Mais quels champagnes choisir ? À quel plat faut-il les associer ? Découvrez 3 types de champagne qui accompagneront à la perfection votre menu de Noël.

Apéritif et entrée : un champagne blanc de blancs

Rien de bien surprenant, le champagne est traditionnellement servi en apéritif lors des fêtes de fin d’année pour ouvrir les festivités. En ce début de soirée, il faut faire attention à ne pas se casser le palais avec un champagne trop vineux, ou à l’inverse trop sucré, pour pouvoir profiter des mets qui suivent.

Il est donc conseillé de privilégier la fraîcheur et la finesse des bulles. Pour cela, il est préférable de choisir un champagne blanc de blancs issu de raisins blancs à la peau très blanche de cépage Chardonnay. Il est reconnu pour être un champagne de « mise en bouche » qui désaltère et prépare le palais.

Il accompagne à la perfection différentes mises en bouche que l’on sert couramment à l’apéritif : verrines de chèvre frais, crevettes roses, toasts de saumon fumé ou encore œufs de poisson… Le blanc de blancs est également parfaitement adapté pour des entrées à base de poissons ou de fruits de mer. En effet, grâce à sa finesse il se marie agréablement avec les incontournables huîtres de Noël, un plateau de fruits de mer, un carpaccio de Saint-Jacques ou de dorade, mais aussi avec le caviar. Quant au homard, la langouste ou les langoustines, ils réclament un blanc de blancs plus vieux.

Plat : un champagne blanc de noirs (vineux)

Si les menus de Noël essayent de changer des recettes traditionnelles, la volaille de Noël reste l’un des plats phares de cette période de l’année. Chapon, poularde, dinde, pintade… ont du caractère et peuvent avoir une peau légèrement grasse. On les accompagne d’un champagne dit vineux pour sa puissance en bouche notamment si la farce de votre volaille comporte du foie gras, des châtaignes ou de champignons.

Le champagne le plus vineux est le blanc de noirs produit à partir de raisins rouges ou noirs à jus blanc de cépage Pinot Noir ou Pinot Meunier. Il offre plus de corps que le blanc de blancs et permet de ne pas être camouflé par votre viande.

Si vous en avez marre de ces volailles de Noël trop communes, le blanc de noirs peut aussi se marier avec des tournedos Rossini, du boudin noir à la châtaigne, du canard sucré salé ou encore un carré d’agneau.  

Dessert : un champagne rosé

Le dessert vient clôturer les festivités, une coupe de champagne est donc inévitable pour trinquer une dernière fois à Noël. Et pourquoi ne pas sortir du champagne blanc qui vous aura suivi tout le repas pour du champagne rosé ? Ce champagne à la robe rose pâle gagne de plus en plus en popularité. Il existe deux catégories de champagne rosé :

  • Le champagne rosé d'assemblage : produit à partir d’un mélange de moût de raisins blancs et noirs où l’on ajoute un peu de vin rouge. Il est reconnaissable par sa robe rose, légèrement orangée, ce qui le rend plus clair ;
  • Le champagne rosé de saignée : les raisins macèrent longuement pour que son jus se teinte naturellement. Sa robe est d’un rose plus intense.

Si vous décidez de servir une bûche de Noël ou d’autres desserts aux fruits, préférez un rosé d’assemblage bien plus léger en bouche qui ne prendra pas le dessus. Il est encore meilleur de l’associer à des fruits rouges. Pour un dessert au chocolat ou à la crème de marrons, le rosé de saignée vient casser le sucre plus présent grâce à son caractère vineux.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, il est à consommer avec modération !