Animaux : posséder un chien serait bon pour le coeur

Publié le 

Avoir un chien serait bon pour le coeur / iStock.com-Chalabala
Avoir un chien serait bon pour le coeur / iStock.com-Chalabala

De plus en plus d’études démontrent les bienfaits des chiens sur notre santé. La diminution des risques d’allergies, de diabète ou de stress serait l’un des impacts bénéfiques dus à nos compagnons à quatre pattes. Plus d'explications dans cet article.

Considéré depuis toujours comme le meilleur ami de l’homme, le chien fait l’objet de nombreuses études. Après avoir suivi 5 200 adultes pendant plusieurs années, l’American Heart Association a conclu que ceux qui possédaient un chien présentaient moins de prédispositions au diabète. Dans la revue en ligne “Scientific Reports”, des chercheurs suédois ont également publié une étude sur les bienfaits de cet animal sur notre santé.

Diminution des risques d’accidents cardiovasculaires et de mort prématurée

Les propriétaires de chien sont généralement plus actifs que les autres.. Devant sortir leur animal de compagnie plusieurs fois par jour, ce, quel que soit le temps qu’il fait, ils maintiennent une activité physique régulière. Selon des chercheurs, promener un chien serait équivalent à 22 minutes de marche par jour. Cette activité physique diminuerait le cholestérol, le diabète, la pression artérielle et par extension, les maladies cardiovasculaires. Les effets bénéfiques des chiens seraient encore plus importants sur les personnes vivant seules. Menée sur plus de 3,4 millions de sujets âgés de 40 à 80 ans ne présentant pas d’antécédent cardiovasculaire, une étude suédoise affirme que posséder un chien réduirait de 33% le risque de mort prématurée chez les célibataires et de 11% celui d’infarctus.

Lutte contre le stress et la dépression

Avoir un chien serait également bon pour le moral. En effet, cet animal est connu pour apaiser les personnes stressées. En empêchant l’isolement total de son maître, il diminuerait aussi le risque de dépression. Ces animaux sont d’ailleurs de plus en plus sollicités pour aider les victimes de traumatismes. Connaissant un succès croissant, les séances de thérapie avec le meilleur ami de l’homme ne cessent de faire des adeptes. Raison de plus pour posséder  – ou,  pour faire une bonne action supplémentaire – d'adopter un compagnon !

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : animaux