Bio : l’agriculture française veut devenir la première d’Europe

Publié le 

Bio : l’agriculture française veut devenir la première d’Europe / iStock.com - zoranm
Bio : l’agriculture française veut devenir la première d’Europe / iStock.com - zoranm

La qualité de l’alimentation et la protection de l’environnement figurent parmi les enjeux incontournables du 21e siècle. D’ici 2022, les acteurs de l’agriculture biologique souhaitent faire de la France le numéro un européen en la matière.

Les militants en faveur de l’agriculture biologique sont unanimes : la France doit devenir une référence en la matière. Ils n’hésitent pas à interpeller les politiques pour une transition de l’agriculture productiviste au biologique.

Tous pour le bio

Récemment, l’IFOP a réalisé un sondage à la demande de 7 associations environnementales et agricoles. Les résultats publiés le 15 mars dernier montrent que 90% des personnes interrogées sont pour une transition vers l’agriculture biologique. Pour 86% des sondés, une interdiction progressive de l’usage des pesticides devrait être adoptée d’ici 2025. Les résultats prouvent également que la transition agricole constitue une priorité, aussi bien pour les partisans de la gauche (93%) que de la droite (88%). D’après le Baromètre Agence BIO/CSA de janvier 2015, 62% des Français consomment tous les mois des produits bio et 88% au moins occasionnellement.

Un objectif ambitieux

Au cours de l’Assemblée générale de la Fédération nationale de l’agriculture biologique des régions de France qui s’est tenue les 4 et 5 avril à Strasbourg, Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab, a rappelé l’objectif de faire de la France le numéro un européen de l’agriculture biologique. En 2014, l’Hexagone était à la troisième place derrière l’Espagne et l’Italie en termes de surface cultivable. En 2017, la France compte 1,5 million d’hectares cultivés, soit 16% de plus qu’en 2016. Pour Stéphanie Pageot, cet objectif est réalisable, mais nécessite un budget adéquat. D’après la Fnab, le manque de visibilité concernant les aides pour la transition au cours des prochaines années constitue un frein pour les agriculteurs.

Actuce Pratiks : fabriquer vous-même un engrais naturel

 

 
Comment faire un engrais naturel et gratuit par Pratiks

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : bien manger