Cool job : devenez goûteur d'eau

Publié le 

Cool job : devenez goûteur d'eau / iStock.com - fizkes
Cool job : devenez goûteur d'eau / iStock.com - fizkes

Si les œnologues font office d’experts en matière de vin, d’autres personnes se spécialisent dans la dégustation d’eau. Ces professionnels d’un autre genre travaillent le plus souvent pour des entreprises productrices d’eau potable ou minérale.

Malgré les analyses effectuées en laboratoire pour vérifier la qualité d’une eau minérale ou de celle du robinet, les entreprises de ce secteur emploient des spécialistes pour goûter leur production. L’objectif est de déceler les éventuelles anomalies olfactives ou gustatives. On trouve aussi ce métier insolite dans les bars à eaux !

Des missions précises

Le goûteur d’eau est embauché par les producteurs d’eau afin de garantir la qualité de leurs produits. En effet, sa mission est d’évaluer les caractéristiques organoleptiques du liquide testé, notamment ses qualités gustatives et olfactives. À la manière des œnologues, le goûteur d’eau utilise principalement ses papilles pour évaluer le goût de l’échantillon qui lui est présenté. Il doit alors identifier les éventuels problèmes pour permettre à l’entreprise d’y apporter des corrections.

Un métier d'appoint

Dans la plupart des cas, les goûteurs d’eau sont recrutés parmi les employés des entreprises productrices d’eau potable ou minérale. Certaines sociétés sollicitent également des bénévoles parmi leurs clients. Ils constituent ainsi un panel de consommateurs chargés d’évaluer la qualité de l’eau qui sort de leur robinet. Cette seconde méthode permet d’identifier rapidement les problèmes concernant le réseau de distribution d’eau potable.

Des compétences requises

À l’instar des œnologues, les goûteurs d’eau doivent remplir certains critères. Même si aucun diplôme particulier n’est exigé, ce métier n’est pas accessible à tous. Les fumeurs et les amateurs de café sont éliminés d’office, car la mission du goûteur exige une grande sensibilité des papilles. Les individus sélectionnés suivent une formation leur permettant de nommer les goûts et odeurs identifiés dans les liquides testés. Ils peuvent alors parler le même langage que les professionnels de l’eau.

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : fiches métiers