Cool News : des bénévoles se mobilisent contre la précarité

Publié le 

Cool News : des bénévoles se mobilisent contre la précarité/iStock.com - FatCamera
Cool News : des bénévoles se mobilisent contre la précarité/iStock.com - FatCamera

Face à la précarité dans laquelle vivent plus de 8 millions de Français, Gregory Molter a eu l’idée de créer en 2015 une association baptisée Bénévole at Home. Elle met en relation des anges gardiens et des personnes dans le besoin dans toute la France.

Bénévole at Home est une ONG humanitaire qui agit via son application mobile pour promouvoir le bénévolat de proximité. Zoom sur cette application considérée aujourd’hui comme le Tinder de l’humanitaire.

Des millions de gens démunis 

Gregory Molter, un professionnel du numérique, s’est résolu à créer l’application Bénévole at Home après avoir lu un article sur la précarité en France. Il a été choqué d’apprendre que plus de 8 millions de Français vivent en dessous du seuil de pauvreté, parmi lesquels 3 millions d’enfants, soit 1 enfant sur 5. D’après les derniers chiffres publiés sur la pauvreté dans l’Hexagone et malgré des solutions d'hébergement, près de 3,5 millions d’individus sont mal logés et environ 141 000 personnes, dont 30 000 enfants, sont sans-abri. Ainsi, Bénévole at Home se fixe pour objectifs de valoriser le lien social, promouvoir l’entraide entre les citoyens et améliorer l’aide aux défavorisés.

L'entraide : un fonctionnement simple

Pour proposer leur aide, les bénévoles s’inscrivent sur le site ou via l’application mobile. Ils peuvent offrir aussi bien des repas chauds que du café, de la lessive, des aliments, des produits pour bébé ou leur aide pour rédiger un CV ou une lettre de motivation. Chaque ange gardien reçoit un numéro afin de préserver son anonymat. L’association a mis en place une carte interactive afin de faciliter la mise en relation des personnes fragilisées ou démunies avec les bénévoles, les services sociaux ou les associations humanitaires près de chez eux. Pour bénéficier d’une aide, une personne en difficulté peut contacter Bénévole at Home par email. L’équipe de l’ONG organise ensuite un rendez-vous avec un ange gardien.

Des relations humaines

D’après Gregory Molter, les rencontres entre anges gardiens et personnes démunies sont autant d’occasions de créer des liens sociaux. En effet, les bénévoles sont encouragés à rester discuter un moment avec les bénéficiaires le temps d’un café. Dans un futur proche, l’association souhaite mettre en place un centre d’appel afin de faciliter les contacts entre les bénévoles et les nécessiteux.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : informatique