Détecter des cancers de la peau grâce à des applications

Publié le 

Détecter des cancers de la peau grâce à des applications/iStokc.com-svetikd
Détecter des cancers de la peau grâce à des applications/iStokc.com-svetikd

La technologie et la médecine moderne avancent main dans la main ces dernières années. Grâce à l’intelligence artificielle, effectuer un suivi médical depuis son smartphone n’a jamais été aussi simple. De nombreux domaines de la médecine profitent de ce soutien technologique, dont les recherches sur les cancers de la peau. Afin de prévenir d’éventuelles complications, différentes applications ayant pour but d’identifier les signes précurseurs du cancer de la peau ont été créées.

Chacun peut désormais effectuer un suivi constant de son état de santé. Selon Euromelanoma, près de la moitié des décès causés par un cancer de la peau aurait pu être évités si les symptômes avaient été identifiés plus tôt. Si le fait de consulter régulièrement un médecin n’est pas envisageable pour certains, il existe désormais des applications capables de suivre de près les changements de la peau. L’objectif est de réduire les cas de cancer cutané en France. Décrytage.

La technologie au service de la santé humaine

La technologie joue de plus en plus un rôle pivot dans la médecine. Plus tôt, le monde apprenait que la prochaine série d’Apple Watch aidera la médecine à détecter les troubles cardiaques. Désormais, c’est au tour de la dermatologie de se faire une alliée de la technologie. En effet, grâce à des applications téléchargeables sur Android et iOS, il est désormais facile pour tout le monde de surveiller les petites marques qui apparaissent sur la peau afin de savoir ce qu’il en est réellement. Il peut s’agir d’un grain de beauté récemment apparu, d’une tache anormale ou de toute autre anomalie cutanée susceptible d’évoquer un cancer de la peau. Il devient urgent de prévenir cette maladie qui ne fait pas moins de 60 000 nouveaux cas annuels.

Des applications pratiques

Pour aider les médecins à établir un diagnostic, plus la peine de prendre un rendez-vous régulier chez un spécialiste. Un smartphone fait désormais largement l’affaire. Ainsi, pour détecter une anomalie pouvant mener au mélanome, il suffit de se procurer l’une des cinq applications mobiles suivantes :

  • UMSkinChek, disponible à la fois sur iOS et Android ;
  • MiiSkin ;
  • Molescope ;
  • Iskin, une application mise au point par l’Institut Gustave Roussy ;
  • SkinVision, développée par la société du même nom pour dépister tous les signes avant-coureurs d’un cancer de la peau. Cette dernière est la toute première à s’être vue attribuer la certification européenne.

Parallèlement, il est aussi possible de procéder à des consultations médicales en ligne avec LIVI.

 Comment ça marche ?

La majorité de ces applications fonctionnent de la même manière. Leur utilisation se révèle particulièrement simple, rapide et à la portée de tous. Dans un premier temps, il suffit de prendre en photo le grain de beauté ou de la tache suspecte. Un algorithme ou un système d’intelligence artificielle prend ensuite le relais pour procéder à l’analyse. Pour certaines applications, les photographies sont directement transmises à des dermatologues. L’application évalue ensuite le niveau de risque et, si nécessaire, oriente la personne directement vers un médecin spécialiste pour renforcer le diagnostic. Autrement, la banane est aussi réputée pour permettre la détection d’un mélanome.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : examens médicaux