Don du sang : les stocks de trois groupes sanguins au plus bas

Publié le 

Don du sang : les stocks de trois groupes sanguins au plus bas
Don du sang : les stocks de trois groupes sanguins au plus bas

Le 9 janvier dernier, l'Établissement Français du Sang a lancé une campagne d'appel aux dons de sang. En effet, le niveau des réserves est en diminution constante, les stocks de certains groupes sanguins ayant même atteint un seuil critique.

L'information est assez préoccupante : l'Établissement Français du Sang (EFS) est en manque de sang ! L'organisme qui, au mois de décembre, avait encore 88 000 poches en stock, n'en avait plus que 73 000 le 9 janvier dernier, alors qu'il en faudrait 100 000.

Le seuil critique en passe d'être atteint

En hiver avec les vacances et les diverses épidémies de grippe et de gastro-entérite, les dons de sang se font plus rares. Les besoins, eux, ne diminuent pas. D'où le problème. En effet, pour soigner les malades et les accidentés, il faudrait pas moins de 100 000 poches de sang or, début janvier, la réserve était bien en deçà de ce nombre puisqu'elle n'en contenait que 73 000. Le stock était même particulièrement inquiétant pour trois groupes sanguins qui viennent à manquer.

Le baromètre des groupes sanguins, établi par l'EFS, fait presque peur : les groupes O-, A- et B- ont atteint un seuil critique. En clair, d'ici quelques jours, si la situation persiste, les réserves seront insuffisantes. C'est d'autant plus inquiétant que le groupe O- est un donneur quasi-universel tandis qu'A- et B- sont des groupes rares voire très rares. Or, comme les besoins des patients sont constants, il n'y a qu'une solution : il faut impérativement que les dons augmentent.

Une campagne pour appeler aux dons

Face à ce constat, l'EFS tire la sonnette d'alarme et a lancé, le 9 janvier dernier, une campagne d'appel aux dons. L'idée est de constituer une réserve satisfaisante sur 2 à 4 semaines, sachant que les produits sanguins ont une durée de vie limitée. (Ainsi, les plaquettes ne se conservent pas au-delà de 5 jours tandis que les globules rouges ne survivent pas 42 jours.) C'est pourquoi, 10 000 dons quotidiens sont nécessaires afin de soigner 1 million de malades chaque année.

Très concrètement, le donneur se rend dans un site de collecte et en ressort 45 minutes plus tard, après avoir rempli un questionnaire, donné son sang et reçu une collation. Certaines conditions de santé entrent en compte toutefois,  puisqu'il faut avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kg, ne pas être avoir été malade dans les deux semaines précédant le don...

Ces mesures sont mises en place pour ne pas mettre en danger la santé du donneur d'une part et pour éviter toute contamination d'autre part. C'est d'ailleurs pour cela qu'en France le don du sang se fait sur la base de valeurs éthiques très strictes : anonymat, bénévolat et volontariat en sont les piliers. Cela garantit une certaine sécurité puisque le donneur est moins enclin à mentir sur son état de santé s'il ne reçoit aucune rémunération pour son don.

Bonus : découvrez comment se passe un don de sang en vidéo avec Pratiks !

IFrame

Retrouvez d'autres tutoriels utiles sur la chaîne YouTube de Pratiks !

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : santé