Écologie : le palmarès 2018 des villes les plus vertes !

Publié le 

Écologie : le palmarès 2018 des villes les plus vertes ! / iStock.com - Yelizaveta Tomashevska
Écologie : le palmarès 2018 des villes les plus vertes ! / iStock.com - Yelizaveta Tomashevska

TravelBird est une agence de voyages proposant des voyages durables à ses clients. Elle a récemment dévoilé le classement des 50 villes les plus vertes des pays de l’OCDE. Reykjavik, la capitale islandaise, Auckland, la plus grande ville de la Nouvelle-Zélande et Bratislava, la capitale slovaque occupent les 3 places du podium.

Habituée à établir divers classements, l’agence de voyages TravelBird a mené une étude afin de dresser le palmarès des 50 villes les plus vertes de 2018. Zoom sur les résultats.

La méthodologie adoptée

En établissant le palmarès des villes les plus vertes, TravelBird cherche à mettre en valeur les villes qui préservent l’écologie en élargissant leurs espaces verts. Pour ce faire, l’agence de voyages a sélectionné 50 villes des plus grands pays de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). Ce classement est basé sur 3 types d’espaces verts, à savoir les espaces naturels, ceux aménagés par l’Homme et ceux dédiés à l’agriculture. Ainsi, chaque catégorie recense différents types de verdure, dont les parcs, les bois, les terrains de golf, les vignobles, les fermes et les jardins publics. Afin de mesurer l’impact des espaces verts sur l’expérience des voyageurs, l’agence a choisi de présenter les données en m²/habitant. Le classement donne aussi le pourcentage de la surface occupée par la verdure dans chaque ville sélectionnée.

Les résultats

Le trophée de la ville la plus verte de 2018 revient à la capitale islandaise, Reykjavik, qui dispose de 410,84 m²/personne et dont le territoire est occupé à 56,74% par la verdure. Auckland arrive en seconde position avec 357,20 m²/personne et 33,59% de zone verte. Elle détient également le record avec 288,89 m² de bois par habitant. Bratislava ferme la marche du podium avec 332,99 m² de verdure par habitant. Le Top 5 est complété par Göteborg (Suède) avec 313,87 m²/personne et Sydney qui compte 235,73 m² de verdure par habitant. Pour ce qui est des villes françaises vertes, Marseille se retrouve à la 11e place avec 111,77 m²/habitant contre seulement 10,58 m²/personne pour Paris (45e place). Les plus mauvais élèves seraient Athènes (48e place) avec 6,45 m²/habitant, Istanbul (49e place) avec 4,98 m² d’espace vert par personne et Tokyo (50e place) avec 4,03 m²/personne.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature