Emploi : 77% des Français aiment leur travail selon une enquête

Publié le 

Emploi : 77% des Français aiment leur travail selon une enquête / iStock.com - gradyreese
Emploi : 77% des Français aiment leur travail selon une enquête / iStock.com - gradyreese

Le 16 mars 2017, la CFDT a présenté les résultats de son enquête “Parlons travail”. Cette étude révèle que plus de 76% des Français apprécient leur travail, mais 35% pensent que leurs activités nuisent à leur santé.

Pour aboutir à ces conclusions, la CFDT a réalisé une étude sur un échantillon représentatif de près de 200 000 personnes actives. Les résultats montrent que si la grande majorité des actifs aiment ce qu’ils font, ils se plaignent toutefois de leurs conditions de travail.

De la satisfaction au travail

Cette vaste enquête menée par la CFDT démontre que la plupart des Français, plus exactement 76,4% des sondés, aiment leur travail. Pour 70,5%, cette appréciation est due à la bonne ambiance qui règne sur le lieu de travail. 57,5% des personnes interrogées avouent prendre du plaisir dans leur travail et 55,7% éprouvent même une certaine fierté par rapport aux tâches qu’elles accomplissent. D’après la CFDT, le salaire n’est pas la principale motivation des salariés. Pour preuve, 39% des sondés pensent que l’éventualité d’un gain au Loto ne les empêcherait pas de continuer à travailler. 38% ne seraient pas heureux s’ils restaient chez eux à ne rien faire.

Des conditions à améliorer

D’après les résultats de l’étude, 40% des ouvriers et employés rémunérés moins de 1 500 euros mensuels pensent que leur travail les épuise. Pour 51% des sondés, les tâches qui leur sont confiées sont excessives. 44% déclarent ressentir des douleurs physiques dues à leur travail, 34% auraient des problèmes de sommeil et 36% seraient sujets au burn-out. En outre, si 27% des sondés pensent que la durée légale hebdomadaire de travail est convenable, 17% sont en faveur de sa diminution et 13% pour son augmentation.

Les candidats sollicités

Le 16 mars 2017, les principaux candidats aux élections présidentielles ont été sollicités par la CFDT pour parler travail. Si François Fillon et Benoît Hamon ont répondu présents à l’invitation, Jean-Luc Mélenchon a été représenté par Alexis Corbière. En déplacement à Berlin, Emmanuel Macron est intervenu par vidéo-conférence. La grande absente est Marine Le Pen qui n’a pas été invitée en raison de son point de vue incompatible avec celui du syndicat.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie du salarié